Dossiers

Dossier Fes

Une réputation mondiale pour le Festival des Musiques Sacrées
Par L'Economiste | Edition N°:520 Le 02/06/1999 | Partager

· Près de 150 journalistes dont 60% d'étrangers
· Un budget de l'ordre de 5 millions de DH
· De nombreuses prestations ont été sous-traitées

LE Festival de Fès des Musiques Sacrées du monde a pris sa vitesse de croisière. Les organisateurs se disent satisfaits des conditions de déroulement de la manifestation. Beaucoup de prestations ont été sous-traitées (gestion de la billetterie, éclairage, installation des tribunes, aménagement des espaces de spectacle, sonorisation, sécurité, communication...).
Pour M. Faouzi Skali, directeur du Festival, la sous-traitance présente beaucoup d'avantages. Elle permet tout d'abord de faire intervenir des professionnels et leur exiger la meilleure qualité de service. C'est un moyen également d'éviter les sollicitations adressées aux organisateurs (Association Fès-Saïs présidée par M. Mohamed Kabbaj). C'est pourquoi l'Association a confié la gestion de billetterie à une société privée qui est tenue d'atteindre également des objectifs en terme commercial. Quant au personnel directement rattaché à l'organisation, il est au nombre de 100 (y compris des bénévoles). Le budget global de la manifestation est de l'ordre de 5 millions de DH. «Le Festival est excédentaire depuis les deux dernières éditions», indique M. Skali. L'excédent permet de disposer d'un fonds de roulement pour démarrer les préparatifs de l'édition suivante.
Les organisateurs ont mis cette année le paquet pour médiatiser l'événement. En effet, près de 150 journalistes ont été invités pour couvrir le Festival (dont 60% d'étrangers). A noter la participation de chaînes telles que CNN, TF1, France 2 (entre autres chaînes 2M, TVM...). Les spectacles seront diffusés dans près de 200 pays via des chaînes de transmission par satellite.
La réussite du Festival des Musiques Sacrées a été rende possible grâce à la structure qui est derrière la manifestation. En effet, le Festival dispose de son propre Conseil d'Administration. Ce dernier est constitué des ministres de l'Enseignement Supérieur, de la Culture, de la Communication et du Tourisme. Il regroupe également les autorités de la ville, les présidents des Communes de Fès, les sponsors officiels (Délégation UE, RAM, BMCE, BCP, BCM, ONMT et groupe Accor) ainsi que l'Ambassade de France. Ce Conseil procède à l'évaluation des retombées du Festival ainsi que les moyens nécessaires pour l'organisation. Il permet aussi de disposer d'une visibilité et surtout garantir l'appui des partenaires financiers et sponsors.
Pour mieux gérer l'organisation du Festival, l'Association Fès-Saïs a créé une Académie Internationale de Musique. Il s'agit d'une rencontre qui se déroule au mois de septembre (depuis trois ans). Cette Académie offre des cours pédagogiques à des participants de différents pays du monde et instaure un lieu de réflexion et d'expérimentation pour le Festival.

Hicham RAÎQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc