Culture

Festival des Musiques Sacrées: Un renouement avec la culture de Fès

Par L'Economiste | Edition N°:1031 Le 04/06/2001 | Partager

De notre correspondante, Mouna KHAMLICHI. Quelque 2.500 personnes ont assisté à la soirée inaugurale. En marge du festival, des conférences et expositionsLa ville de Fès a, une fois de plus, étincelé de mille feux lors du Festival des Musiques Sacrées qui a démarré vendredi dernier en présence de SAR la Princesse Lalla Hasnaa et de quelques ministres. Sur les 4.000 places prévues, seules 2.500 personnes ont assisté à la soirée inaugurale. De l'avis des organisateurs, ce faible chiffre s'explique en grande partie par le fait que le festival a débuté vendredi, un jour de semaine. Malgré une séance d'ouverture plutôt timide, le bilan du week-end reste positif. Ce sont environ 8.000 visiteurs qui sont venus apprécier les différents spectacles.Organisée par l'Association Fès Saïss, cette manifestation est la 7ème édition. Baptisée «une âme pour la mondialisation«, cette édition 2001 se tiendra jusqu'au 9 juin et verra la participation de grandes figures artistiques. Originaires de différents pays du monde, ces artistes ont réussi à créer un lieu d'échange entre cultures et traditions. La soirée inaugurale a eu lieu sur la majestueuse place de l'esplanade ceinte des remparts crénelés de Bab Makina, à la lisière de la médina. La Dakka de Taroudant et Abbey Lincoln, la diva du jazz, ont animé cette première rencontre.Les spectacles des après-midi se dérouleront pour la plupart au patio du Musée Batha, avec ses superbes vasques d'eau et jardins plantés de roses et d'arbres millénaires. Le plateau du mardi 5 juin fera l'exception, puisque les Hmadcha de Fès se produiront cette fois-ci, sur la Place de l'Arc de Triomphe du site romain de Volubilis, situé au pied de la montagne Zerhoun qui domine le sanctuaire d'Idriss Ier. En marge des représentations musicales, les organisateurs ont programmé des conférences et débats sur des thèmes ayant trait à la spiritualité et au chant. Ces rencontres se dérouleront durant les matinées à la salle de la préfecture Fès-Médina. Les visiteurs peuvent également apprécier des oeuvres d'art lors des permanentes expositions qui se tiennent à l'Hôtel Jnan Palace, au Musée Batha et à Bab Makina pendant toute la période du festival. Les expositions portent sur des oeuvres calligraphiques, des affiches publicitaires du Maroc des années 20 et 30, sur des anciennes photos de Fès, etc. Des projections de films feront également partie du programme.Les prix pour le reste des spectacles sont de 100 DH sauf pour vendredi 8 et samedi 9 juin (150 DH). Ces tarifs concernent les spectacles du soir en catégorie B (deuxième place). Les premières places coûtent 100 DH lundi et mardi, 200 DH mercredi et jeudi et 300 DH vendredi et samedi. Quant aux représentations des après-midi, elles coûtent 100 DH.


Programme

. Concerts :Lundi 4 juin à 16h30 au Musée Batha- Musique spirituelle de la renaissance présentée par Jordi Savall et Montserrat Figueras (Espagne) avec l'ensemble Hesperion XXI21h à Bab Makina - Sheikh Ahmed al Tûni avec les chants soufis de Haute EgypteMardi 5 juin à 17h à Volubilis- Les chants de confréries du zerhoun avec les Hmadcha de FèsMercredi 6 juin à 21h à Bab Makina- Enrique Morente (Espagne)- « Misa Flamenca» avec le choeur Laudes Capillia GregorianaJeudi 7 juin à 16h30 au Musée Batha- Les chants mytiques seffarades avec l'ensemble Naguila 21h à Bab Makina- Abida Parveen (Pakistan)- GhazalsVendredi 8 juin à 16h30 au Musée Batha- Laudes et musiques sacrées italiennes du XIVème siècle avec Micrologus (Italie)21h à Bab Makina- Grandes voies soufies d'Alep (Syrie) avec l'ensemble Al Kindi : 1ère partie : Sabri Moudallal et Omar Sarmini et 2ème partie : Adib DayikhSamedi 9 juin à 16h30 au Musée Batha- Chants sacrées des Andes avec Luzmila Carpio (Bolivie)21h à Bab Makina- Gospels avec Edwin Hawkins Singers (USA). Films :Lundi 4 juin à 10h à l'hôtel Jnan Palace: «Jeanne D'Arc» de C. Dreyer présenté par Jean-Claude CarrièreJeudi 7 juin à 10h à l'hôtel Jnan Palace : «Le voyage à Tokyo» de Yasujiro Ozu présenté par Naïma Lahbil et Lionel Tardif. Conférences :Vendredi 9 juin à 10h à la salle de la Préfecture de Fès Médina: «Mytique et poésie» par Abdesselam Cheddadi et Faouzi Skalli.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc