Affaires

Driss Bencheikh à la tête de la bourse

Par L'Economiste | Edition N°:870 Le 10/10/2000 | Partager

. L’ex-secrétaire général est très attendu sur le recrutement des entreprises à la coteLA Bourse des Valeurs de Casablanca n’aura pas mis longtemps pour trouver un remplaçant à Mme Fathia Bennis. Désormais, c’est M. Driss Bencheikh qui assurera la direction générale de la tour de verre. En un temps record de sept jours, le Conseil d’Administration de la SBVC s’est réuni pour départager deux candidats: Driss Bencheikh (secrétaire général de la bourse) et Mohamed Benmoussa (ex-DG de Wafabourse, actuellement chargé de mission auprès de la présidence de Wafabank). La nomination de M. Bencheikh n’avait rien de surprenant. Dans les coulisses, il se dit qu’il avait l’appui du Ministère des Finances et du Trésor. Il y a quatre ans, en novembre 1996, il avait été choisi par M. Abderrazak Laraki pour lui succéder après son départ à la retraite. Ne pouvant assurer la fonction de directeur général en même temps que M. Laraki, il s’est vu attribuer le poste de secrétaire général de la bourse, créé pour l’occasion. M. Bencheikh comptait déjà à son actif un passage à la société de bourse Maroc Inter Titres (MIT), filiale du groupe BMCE. Connu dans le milieu pour son sérieux et son expérience, l’homme n’a pas eu de mal à convaincre de son aptitude au poste vacant. De source sûre, il n’a pas fallu plus d’une demi-heure aux membres du Conseil d’Administration pour prendre une décision unanime. Surnommé “la cheville ouvrière de la bourse”, M. Driss Bencheikh travaillait jusque-là dans l’ombre. Aujourd’hui, il est sous les projecteurs et ses responsabilités n’en sont que plus grandes. Parmi les dossiers qu’il aura à traiter, le plus imposant est celui de la promotion du produit bourse. Le nouveau directeur général devra s’atteler à rendre de plus en plus séduisante la place de Casablanca pour attirer un maximum de sociétés à la cote. Une mission pour laquelle il s’était déjà voué en menant plusieurs rencontres spécialisées. Jusqu’à hier, il pilotait l’organisation du Salon de la bourse, prévu les 21 et 22 octobre.H. F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc