fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

vendredi 01 août 2014,
En cours de chargement ...
Votre newsletter

Brèves

   
. MRE: Hausse du transit Jusqu'au 3 août, quelque 441.932 marocains résidents à l'étranger (MRE), ont regagné le pays via le port de Tanger, depuis le début de l'opération transit 2003, contre 376.480 personnes par rapport à la même période de l'année dernière, soit une hausse de 14,81%, indique la MAP, citant une source policière. Depuis le 15 juin dernier jusqu'au 3 août (à minuit), le nombre de véhicules privés ayant transité par le port du détroit s'est élevé à 109.469 contre 102.961 durant la même période de l'année écoulée, enregistrant ainsi une hausse de 5,94%. De plus, le nombre des autocars est passé de 1.548 à 1.714, enregistrant une hausse de 9,68%. A signaler que la journée du 3 août a enregistré le plus grand nombre de MRE qui ont transité par le port du détroit, depuis le début de l'opération transit 2003, avec 28.546 passagers à bord de 6.058 véhicules et 98 autocars.

Prison ferme pour des journalistes d'Oujda La Cour d'appel de Rabat a prononcé son verdict, le lundi dernier à minuit dans l'affaire des membres du groupe d'Oujda. L'audience qui s'est ouverte dans la matinée n'a pris fin qu'à minuit. La Cour a donc condamné Zakaria Boughrara, le principal accusé, à 10 ans de prison ferme et une amende de 500.000 DH. Les chefs d'accusation retenus: incitation à accomplir des délits et crimes, la distribution de tracts provocateurs. Il est accusé également de recevoir de l'argent de sources inconnues pour se livrer à des activités suspectes et à la falsification des passeports. La Cour a été clémente avec son frère Youssef, poursuivi pour les mêmes chefs d'accusation et qui n'a écopé que de 5 ans de prison ferme et une amende de 500.000 DH. Dans le groupe d'Oujda, deux journalistes ont également comparu. Il s'agit de Mohamed El Hard, directeur de publication de l'hebdomadaire Acharq et Mustapha Quachni, responsable d'Al Hayat Maghribia. Le premier a été condamné à 3 ans de prison et une amende de 10.000 DH et la suspension de sa publication pendant trois mois. Le deuxième a écopé d'un an de prison ferme et une amende 5.000 DH. La publication de son journal est suspendue pendant la même période. . Agriculture: Le Maroc s'imprègne de l'expérience mexicaine
Une délégation marocaine, conduite par le secrétaire général du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, El Hassane Benabderrazik, a quitté lundi soir Mexico au terme d'un voyage d'étude d'une semaine au Mexique. Dans une déclaration à la MAP, Benabderrazik a indiqué que cette visite avait pour objectif de s'enquérir de l'expérience mexicaine en matière d'adaptation de sa politique agricole à l'accord de libre-échange avec les Etats-Unis et de prendre connaissance des difficultés rencontrées et des résultats atteints.«Notre objectif est de voir comment le Mexique, le premier pays au monde à avoir signé un accord de libre-échange incluant l'agriculture avec un pays développé, avait géré cette transition et ces réformes«, a-t-il indiqué. A cet égard, les membres de la délégation marocaine se sont entretenus avec les principaux responsables chargés des secteurs de l'agriculture et du développement social, ainsi qu'avec des experts mexicains.

Tanger: Lutte contre la pauvreté Bilan positif pour les dix premiers mois du programme de lutte contre la pauvreté à Tanger. Ainsi, pas moins d'une demi-douzaine de projets ont déjà été sélectionnés dans une première phase, et ce pour un montant global de plus de 6 millions de DH. Il s'agit de la mise en place d'un centre de dépistage de la scoliose en milieu scolaire et du renforcement du Centre Lalla Fatima Zohra ainsi que de celui d'insertion de la femme, à Tanger. A la préfecture de Beni Makada, il s'agit de la création d'un centre pour diabétiques, ainsi que de la mise en place d'un centre de formation professionnelle à Melloussa. Le choix de ces projets s'est fait sur la base des conclusions d'un atelier organisé à Tanger en mars dernier, précise Youssef Elmrabet, coordinateur local du programme de lutte contre la pauvreté en milieu urbain et périurbain, à Tanger et Larache. Lors de cet atelier, trois axes ont été retenus: projets générateurs de revenus, formation qualifiante et intégration sociale. Dans ce sens, une séance de signature de conventions de partenariat et de financement a eu lieu lundi dernier à la wilaya de Tanger.

Composition du bureau de la CCIS d'Essaouira…L'élection des membres du bureau de la CCIS pour Essaouira a eu lieu lundi. Le bureau se compose de Moulay Saïd Abari (président), Jawad Sadouk (vice-président), Mohammed Hachmoudi (2e vice-président), Mohammed Ikbal Sadiki (3e vice-président), Hafid Arouita (secrétaire), Kibir Ennaïm (secrétaire adjoint), Mohammed Monaïm (trésorier) et Moulay Madani Diki (trésorier adjoint). . … et de Oued Eddahab aussi
Les résultats de l'élection du bureau de la CCIS pour Oued Eddahab ont été dévoilés lundi dernier. Figurent sur la liste: Brahim Bouighiden (président), Ali Marha (vice-président), Hammad Maouloud (2e vice-président), Abdelali Aglili (3e vice-président), Mohammed El Ayadi (secrétaire), Mohammed El Bettah (secrétaire adjoint), Ahl Boubaker El Ghilani (trésorier) et Salek Hanoun (trésorier adjoint).