Habillage_leco
International

Les taxes font flamber les prix du carburant

Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4805 Le 29/06/2016 | Partager
Principale raison de la volatilité des prix
Le Maroc est l’un des pays les plus chers au monde, deuxième dans la région Mena
prix_carburant_dollar_005.jpg

Malgré la forte dégringolade du prix du baril, le Maroc affiche le prix le plus cher en matière de carburant dans le monde arabe et l’Afrique du Nord avec 1,07 dollar le litre d’essence

Le Maroc figure parmi les pays les plus chers au monde en matière de prix du carburant à la pompe. A l’heure où le prix du baril est en chute libre (moins 50 dollars), le litre d’essence vendu dans les stations-service est l’un des  plus chers au monde.  Selon un classement réalisé par «Global Pétrole Prices(1) qui compare les prix de carburant dans 177 pays, près de 100 commercialisent le carburant à un prix inférieur à celui affiché dans les stations. Avec un prix de 1,07 dollar le litre d’essence, le prix de carburant au Maroc est le deuxième plus cher dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA). La Mauritanie est à 1,08 dollar le litre d’essence. C’est le pays de la région Mena où le litre d’essence est le plus cher. En revanche, en Egypte et en Tunisie, l’essence est 30 à 40% en dessous du prix au Maroc.

Le prix moyen de l'essence à travers le monde est de 1,01 dollar  par litre. Cependant, il y a une différence importante entre les différents pays en matière de pris de carburant. Les pays riches affichent des prix plus élevés tandis que les pays les plus pauvres et les pays qui produisent et exportent du pétrole ont des prix nettement inférieurs. Une exception pour les Etats-Unis qui affichent un prix de 0,68 dollar le litre, malgré leurs réserves pétrolières. Cette différence de prix s’explique dans la majorité des pays par les diverses taxes et subventions appliquées, ce qui impacte le prix à la pompe. Les importateurs du pétrole s’approvisionnent au même prix sur les marchés internationaux. Par exemple, au Maroc, la structure du prix national du litre de gasoil se compose de la manière suivante: prix d’achat (52,7%), TIC (30,6%), marge de distributeur (3,6%), marge de détaillant (4%) et 9,1% pour la TVA.
Durant les trois derniers mois, les prix du carburant ont affiché une augmentation de 13% pour le gasoil et 16% pour l’essence. Le prix du gasoil a atteint 8,94 dirhams le litre dans certaines stations, alors que le prix de l’essence a adépassé les 10,48 dirhams le litre.
Ce classement vient après la libéralisation totale des prix des produits pétroliers liquides (gasoil, essence, fuel). Même avec la décompensation, les prix ne cessent d’augmenter alors que le cours du baril dégringole. D’un autre côté, depuis mars 2016, le gasoil 50 ppm a été substitué par le gasoil 10 ppm.
Sans surprise, le Koweit, l’Arabie saoudite et l’Algérie sont les trois pays où le prix du carburant est le moins cher dans le monde avec une moyenne de 0,25 dollar le litre. En haut du tableau figurent Monaco, la Norvège et Hong Kong, où l’essence est commercialisée respectivement à 1,70, 1,77 et 1,86 dollar le litre.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc