Régions

Un écomusée au cœur de la vallée de Ait Bouguemaz

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4785 Le 01/06/2016 | Partager
Il retrace son patrimoine culturel
Une illustration vivante de la culture berbère de cette région de l’Atlas
ecomusee_ait_bouguemaz_085.jpg

L’écomusée des Ait Bouguemaz est conçu comme un lieu de vie, où sont montrés les aspects de la vie quotidienne des habitants: travail du bois, tissage... (Ph. Said Merghadi)

 

Dans la très connue vallée de Ait Bouguemaz, un extraordinaire projet communautaire a vu le jour. Loin de l’image d’une population passive dans l’attente de l’aide externe, les habitants du village de Zawyat Oulmzi sont passés à l’acte. L’Association l’arbre du voyageur a été créée par les villageois avec l’appui de l’Ecolodge Touda pour développer et promouvoir les pratiques d’un tourisme responsable qui préserve l’environnement. Mais aussi qui respecte la culture du peuple de la montagne et participe au développement social et économique de la population. L'Association arbre du voyageur met en place et gère les projets de développement dont le financement est assuré par Touda et les dons de clients qui séjournent dans la vallée. «Les revenus du gîte vont essentiellement à la communauté à travers des projets de développement au profit des habitants du village de Zawyat Oulmzi», note Said Merghadi gérant du Touda Ecolodge. Ainsi, depuis 2015, l’association a mis sur pied un projet à forte portée écologique et culturelle. Il s’agit d’un écomusée, mis en place, avec l’aide de la population, dans une maison vieille de plus de deux siècles. L’Ecomusée de la vallée des Bouguemaz est une illustration vivante de la culture berbère de cette région de l’Atlas, et conçu comme un lieu de vie, où sont montrés les aspects de la vie quotidienne des habitants.
Il est ainsi un ambassadeur permanent des habitants de la haute vallée de Bouguemaz, à la fois pour les visiteurs et les habitants eux-mêmes.
L’association a entrepris plusieurs projets dans ce même esprit de travail communautaire. Ainsi, le centre Tawada «tissage et apprentissage» dans la haute vallée des Ait Bouguemaz, est l’un des projets qui a un impact considérable, particulièrement sur les enfants et les femmes.  Le principe de ce lieu est de mettre en valeur le tissage de tapis, un savoir-faire traditionnel local, et donner l’opportunité aux plus jeunes enfants d’apprendre à lire et à écrire. Deux activités qui se complètent, puisque la prise en charge des enfants en bas âge soulage les femmes dans leurs tâches quotidiennes déjà nombreuses (Travaux des champs, ramassage du bois en montagne, cuisine, ménage, etc). Parmi les autres projets, la création d’une bibliothèque dans le pensionnat de Tabant (centre administratif de la vallée Ait Bouguemaz), grâce notamment à un don privé et à l’Association Assafou. Arbre du voyageur, avec l’aide de l’association française GreenTrek, a procédé à la distribution de sacs écologiques réutilisables aux gîtes de la vallée pour le ramassage des déchets. Une caravane médicale a été organisée dans la haute vallée des Ait Bouguemaz en partenariat avec deux associations de Marrakech et qui a bénéficié à 800 personnes.
Grâce au travail communautaire, les habitants de la vallée de Ait Bouguemaz voient aujourd’hui leur avenir avec plus de sérénité, malgré les conditions économiques et climatiques difficiles.
De notre correspondante,
Sabrina BELHOUARI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc