Entreprises

Marchica Med se lance à l’international

Par Safall FALL | Edition N°:4737 Le 25/03/2016 | Partager
«Marchica Med Afrique» pour commencer
Lancement des travaux d’aménagement de la baie de Cocody
Un investissement de près de 3 milliards de DH à Abidjan
marchika_med_037.jpg

Les travaux d’aménagement de la baie de Cocody ont été lancés mardi dernier, dans la foulée de la finalisation du statut juridique de la succursale ivoirienne «Marchica Med Afrique» (Maquette du site-Ph: Africa CEO Forum)

En lançant, mardi 22 mars dernier, les activités de sa succursale ivoirienne, la compagnie d’investissements touristiques MarchicaMed donne une nouvelle dimension à ses activités. «Marchica Med Afrique» sera la première étape de cette démarche à l’international. A Abidjan, la compagnie marocaine, d’un capital de 850 millions de DH, y développe un important programme d’aménagement touristique multi-composantes sur la baie de Cocody (hôtels, malls, résidences...). L’investissement est estimé, rien que pour l’aménagement de  la baie abidjanaise, à 1,7 milliard de DH. Une enveloppe qui devrait passer à 3 milliards de DH si l’on y intègre d’autres gros ouvrages d’infrastructures (la digue de Komassi) et de dépollution de la lagune d’Ebrié.
Les études sont déjà en cours sur cette seconde phase.  Pour la baie de Cocody, sur une période globale d’exécution de neuf mois, les quatre premières semaines ont permis l’installation du matériel de construction et la finalisation des études d’exécution. «Nous procédons au démarrage effectif des travaux, avec le bouclage, dans un délai record, du processus de création de cette entité locale qui relève directement de la maison-mère», explique Said Zarrouk, président de directoire de la société publique. «Marchica Med Afrique» sera dirigée par Ali Ouazzani, directeur général de Marchica Med.
Rappelons que le projet  fait l’objet d’un accord-cadre portant sur une assistance à la maîtrise d’ouvrage pour le projet de sauvegarde et d’aménagement de la baie de Cocody. Ce partenariat a été établi en juin 2015 dernier entre Marchica Med et le gouvernement ivoirien. «Le site est très stratégique dans la carte touristique du pays et de la région. Nous sommes venus avec une proposition d’offre intégrée, qui comprend plusieurs segments d’activité», explique Zarrouk.
Abidjan n’est qu’une première étape. «Nous avons reçu plusieurs manifestations d’intérêt de gouvernements intéressés par ce modèle d’aménagement. Notre expertise est en effet duplicable et tout autant adaptable aux spécificités de plusieurs capitales subsahariennes qui disposent d’un littoral», anticipe Zarrouk. A terme, Marchica Med Afrique a pour ambition de piloter tous les projets du développeur-aménageur à l’international, notamment sur le marché subsaharien. Cela se fera sous la houlette d’une nouvelle enseigne, «Marchica Med International».
Au Maroc, le développeur opère déjà sur une superficie de pas moins de 20.000 hectares autour de la lagune éponyme. L’organisme a entamé les projets d’aménagement et de valorisation touristique et immobilière de cette zone. Parmi les sites lancés, un parc ornithologique, et le développement immobilier et hôtelier à travers les projets Atalayoun Golf Resort et Cité des Deux Mers.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc