Primary tabs

Entreprises

Eolien: Usine confirmée pour Siemens à Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4727 Le 11/03/2016 | Partager
100 millions d’euros pour une usine de pales
Une première percée du Maroc dans l’industrie des éoliennes
Eolien Simens Tanger 027.jpg

La future usine de Siemens devra entrer en service dès 2017 avec une production prévue de 650 pales par an (Maquette: Siemens)

Le groupe allemand Siemens vient d’annoncer la signature d’un protocole d’accord pour la construction au Maroc d’un site de production de pales pour éoliennes. L’accord a été paraphé avec le gouvernement marocain représenté par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, et Abdelkader Amara, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Du côté de Siemens c’est le patron de la division Energies éolienne et renouvelable, Markus Tacke qui a paraphé le document. L’accord porte, comme annoncé par L’Economiste il y a quelques mois, sur l’installation d’une usine de pales pour éoliennes terrestres d’une capacité de 650 unités par an. Le nombre d’emplois à créer est de 700 avec un investissement prévu de 100 millions d’euros, soit l’équivalent de 1,1 milliard de DH. Son entrée en service est prévue pour le printemps 2017. Dans un premier temps, elle produira des pales de 63 mètres de long en matériaux composites, des pièces parmi les plus volumineuses produites actuellement dans le monde avec ce matériau. Le Maroc réussit de la sorte la production de pièces très techniques de grande taille, ce qui ouvre la voie au développement d’un nouvel écosystème dans l’industrie des énergies renouvelables. L’unité de production devrait s’étendre sur une superficie de 37.500 m2 – l’équivalent de près de cinq terrains de football – sur la zone industrielle de Tanger Automotive City, à 35 kilomètres du port de Tanger-Med. Situé idéalement entre l’Europe et l’Afrique, le port de TangerMed offre toutes les conditions requises pour servir de manière compétitive les marchés éoliens d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe.

Siemens compte déjà à son actif plusieurs projets importants dans le domaine des énergies renouvelables au Maroc, tel que le parc éolien de Tarfaya, d’une capacité de 300 mégawatts, ainsi que le parc Haouma de 50 mégawatts réalisés avec le partenaire marocain Nareva. Le groupe est aussi partenaire du groupement ayant remporté l’appel d’offres pour la fourniture de 850 MW d’énergie éolienne aux côtés de Nareva et d’Enel. Ce projet comprend 5 parcs éoliens à Midelt (150 MW), à Tiskrad (300 MW), à Tanger (100 MW), à Jbel Lahdid (200 MW) et à Boujdour (100 MW). L’investissement global est estimé à près de 12 milliards de dirhams.
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc