Competences & rh

L’université de Fès mise sur les énergies renouvelables

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4719 Le 01/03/2016 | Partager
Bientôt un chauffe-eau solaire «made in Morocco»
Près de 6 millions de DH pour financer le projet

«Nous n’avons pas que des émeutiers et des problèmes, comme relatés par la presse… nous avons aussi des étudiants studieux qui décrochent les premiers prix au niveau national, notamment le prix de la Bourse de Casablanca». Les propos sont de Omar Assobhei, président de l’Université Sidi Mohammed Benabdallah de Fès (USMBA). C’était, il y a 2 semaines, à l’occasion de la signature de la convention de financement du projet «Sol’R-Shemsy» pour développer un chauffe-eau solaire «made in Morocco».

Paraphée en présence du wali de la région, Saïd Zniber, cette convention vise à développer, innover et industrialiser un chauffe-eau solaire à tubes. Elle a été signée par le président de l’USMBA, le directeur de l’Ecole supérieure de technologie (EST), Ali Benbassou, le président de la société Energypoles, Jean Pierre Billaudeau, le directeur général de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles, Badr Ikken, et le directeur général de la Société d’investissements énergétiques (SIE), Ahmed Baroudi. En effet, le projet, d’un montant global de près de 6 millions de DH, cofinancé à 60% par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) dans le cadre de l’appel à projets InnoTherm, est porté par le consortium composé de l’USMBA, la Société d’investissement en énergie (SIE) et la société Energypole. «L’objectif principal est de produire et commercialiser un chauffe-eau solaire «Made in Morocco» répondant aux normes européennes et au meilleur rapport qualité/prix du marché, et à un prix compétitif pour le social», affirme le directeur de l’EST. Selon lui, son établissement dispose des moyens humains et équipements, des ateliers et laboratoires nécessaires à la réalisation du prototype du chauffe-eau «Sol’R-Shemsy». Pour aller vite, l’EST a réservé des espaces nécessaires aux machines et au complément d’équipement qui seront acquis dans le cadre de ce projet. Elle n’est pas à son premier projet.

En fait, un deuxième projet est en cours de réalisation sur les applications solaires. Il se focalise sur l’étude des procédés de rafraîchissement solaire au Maroc (PRSM) et plus particulièrement les systèmes à faible puissance frigorifique, ainsi que l’installation de la machine à absorption. Ce projet est financé par le Programme Inno-projets de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) pour un budget de près de 3,5 millions de DH. Pour mener à bien ses missions de R&D, l’EST s’est dotée de deux laboratoires dédiés à la formation et la recherche.

Innovation

Les établissements de l’USMBA de Fès développent d’autres projets dans le cadre des énergies renouvelables. Il s’agit notamment du projet Maison-Malec (Morocco Appartment Low Energy Construction) qui s’inscrit naturellement dans la stratégie énergétique marocaine favorisant l’économie d’énergie et le recours aux énergies renouvelables. Ce projet a pour objectif de construire, dans les conditions du marché, une maison innovante avec toutes les normes du bâtiment de basse consommation énergétique. Un autre projet consiste à fabriquer un module de gestion d’un système de production d’électricité à partir de sources renouvelables utilisant un générateur photovoltaïque et un générateur éolien. Il devra également pouvoir être raccordé sur le réseau public.

Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc