Entreprises

Nouvelle ère pour DHL Maghreb

Par L'Economiste | Edition N°:4716 Le 25/02/2016 | Partager
Faysal El Hajjami laisse sa place à Jawad Ouaziz
L’activité a plus que doublé en 5 ans

DHL Maghreb (Maroc et Mauritanie) s’apprête, avec regret, à tourner la page Faysal El Hajjami. Le désormais ex-DG du spécialiste du courrier rapide a été promu à la tête de DHL Arabie Saoudite, l’un des principaux marchés du groupe. Cette promotion est sans doute attribuable aux différentes réalisations accomplies au cours de ces 6 années passées à DHL Maghreb. «Depuis juin 2010, nous sommes parvenus à doubler notre chiffre d’affaires ainsi que le nombre de nos salariés», confie fièrement à L’Economiste El Hajjami. Les revenus de l’activité au Maroc dépassent aujourd’hui, selon lui, les 40 millions d’euros (plus de 432 millions de DH). La filiale Maghreb de Deutsche Post compte désormais 14 agences et plus de 350 employés.
Elle est incontestablement leader du marché marocain de transport express international de documents et colis. La société revendique pas moins de 60% de part de marché pour quelque 8.000 clients. Pour parvenir à ces performances, «nous avons ainsi créé de nouveaux services», soutient El Hajjami. Outre l’activité cash costumer (envoi de colis légers) qui représente 12% du business, DHL a développé plusieurs chantiers qui lui ont permis de devenir «l’unique intégrateur du transport express international au Maroc qui utilise sa propre flotte». A commencer par la zone de fret à l’aéroport Mohammed V. Ce hub qui a nécessité un investissement de 60 millions de DH et qui s’étend sur une superficie totale de 6.810 m² a selon les dires de El Hajjami « procuré des avantages indéniables aux clients, en améliorant les processus d’importation et d’exportation et en permettant des temps de transit et de dédouanement plus réduits, une meilleure visibilité et une sécurité optimale». Aujourd’hui, DHL est l’un des partenaires privilégiés des services des Douanes. La compagnie s’est dotée dès 2012 d’un Airbus d’une capacité de 60 tonnes disponible 7 jour sur 7 pour les liaisons à l’international. Une seconde ligne express a été lancée, reliant ainsi les zones économiques à forte croissance dans le nord du Maroc vers l’Europe et le monde entier. Ces vols sont effectués à partir de Tanger (5 fois par semaine) par le biais d’un Boeing 737 d’une capacité de 15 tonnes. «DHL Maghreb compte aujourd’hui trois appareils opérant à partir du Maroc», révèle El Hajjami.  
En dépit de toutes ces avancées, le potentiel de développement de DHL au Maghreb reste important. Pour Jawad Ouaziz, le nouveau DG, la tâche ne sera pas aisée. Il devra, entre autres, maintenir un rythme de croissance à deux chiffres et augmenter la part de marché. Pour ce faire, il doit mettre en place des solutions sur mesure pour les secteurs à forte croissance comme l’automobile, l’aéronautique, l’électronique ou l’énergie. Plusieurs actions sont à ce titre déjà prévues. Outre l’extension de la capacité du terminal de l’aéroport Mohammed V, il y a la construction d’un nouveau terminal à l’aéroport Tanger et d’un autre à Nouakchott puis l’ouverture de 4 nouvelles agences commerciales.

Rester meilleur employeur

Le nouveau DG de DHL Maghreb devra incontestablement perpétuer et renforcer la position de DHL comme meilleur employeur au Maroc (4 fois primé). Cela passera par l’investissement dans le développement des compétences du capital humain.

Moulay Ahmed BELGHITI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc