Culture

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:4653 Le 24/11/2015 | Partager

• Sortie de «LooN Bladi», 1er album de Jihane Bougrine
C’est en musique que la chanteuse et auteur-compositeur Jihane Bougrine a lancé, mardi 17 novembre dernier à la Fnac, son premier album «LooN Bladi». Produit en partenariat avec DBF Productions, le ministère de la Culture et la Loterie nationale, l’album de cette artiste est le fruit d’un travail mené sur plusieurs années. En effet, Jihane Bougrine est une vraie passionnée qui ne laisse rien au hasard car elle aura travaillé sur «LooN Bladi» pendant 13 ans. C’est au couleur de son pays et de sa vie, à l’image d’une carte postale musicale que la chanteuse a choisie d’offrir à son public ce premier opus.  «LooN Bladi» est une mosaïque à la fois fragile et forte qui souhaite parler à tout le monde. L’album est chanté en darija sur des sonorités reggae, soul et rock-folk dans lequel s’invitent des instruments tels que le bendir, l’oud ou encore la darbouka. Pour sortir le meilleur d’elle-même, Jihane Bougrine s’est entourée d’une grosse pointure du milieu. Elle a notamment pu bénéficier de l’oreille attentive et musicale de Taoufiq Hazeb, plus connu sous le nom de Bigg. Pour la petite histoitre, la chanteuse aux multiples facettes a commencé la scène et l’écriture dès l’âge de 12 ans. Après un début de carrière à Paris, ville dans laquelle elle a vécu depuis l’âge de 2 ans,  elle partagera sa passion en écumant les petites scènes. De retour au Maroc en 2011, elle formera le groupe LooN avec lequel elle sillonnera plusieurs villes.
• Café littéraire avec Kamil Tazi à la Fnac Morocco Mall
La Fnac Morocco Mall a tenu ce samedi 21 novembre un café littéraire avec Kamil Tazi autour de son premier roman «Meurtres à Dar El Beïda, une histoire enchaînée». Cet ouvrage sélectionné par le comité de lecture Targla France est une fiction qui combine le style d’un roman policier à celui du récit historique, le tout basé sur un contexte réaliste. Dans ce livre de Kamil Tazi, deux récits s’enchaînent en parallèle. D’une part, un mystérieux homme enchaîné est torturé dans l’étouffante obscurité d’un bagne. D’autre part, en 2003, le journaliste Pierre Courtois atterrit à Casablanca pour revoir son amour, sans se douter qu’il est sur le point d’être impliqué dans des affaires criminelles complexes qui vont rapidement s’enchaîner. Une question subsiste: quelle est le lien entre ces récits? Ce ne sera qu’à la fin du livre que le titre de ce roman haletant prendra tout son sens…
Après une sortie remarquée en France, le livre est disponible au Maroc en édition limitée chez les principaux libraires et kiosques ainsi qu’en digital. Les bénéfices liés à la vente du roman seront reversés à des associations caritatives. Un débat autour des thématiques d’actualité socioculturelles et géopolitiques, en présence d’invités et de journalistes de renom, a également eu lieu lors de ce café littéraire.

A.B.
 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc