Economie

Transport aérien
Le Maroc présente sa stratégie

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4638 Le 30/10/2015 | Partager
70 millions de trafic passagers en 2030, les prévisions
Renforcement des infrastructures et meilleure commercialisation de l’offre touristique

Lors de la 7e édition de World Connect à Marrakech, Aziz Rabbah, ministre du Transport a annoncé l’extension des plateformes menacées de saturation et la construction de nouveaux aéroports comme à Marrakech avec un aéroport à Sid Zouine
 

Air Promotion Group (APG) a tenu sa promesse. Le plus grand réseau mondial de représentation aérienne qui regroupe plus de 180 compagnies à travers le monde a atterri à Marrakech pour sa 7e rencontre internationale, réunissant les acteurs majeurs du transport aérien. Le World Connect est l’évènement privé le plus important dans le monde, de par le nombre de compagnies aériennes majeures qu’il accueille, nombre qui croît tous les ans, sans oublier que tous les associés APG sont des agents de voyages ou tours-opérateurs dans leurs pays respectifs. Soixante-cinq pays participent à l’édition de Marrakech qui focalise ses travaux sur les grandes tendances géopolitiques et économiques du transport aérien. A l’issue de cette 7e édition, un prix sera décerné sur le vote des agences de voyages d’une centaine de pays. Les premières indiscrétions indiquent que la compagnie nationale, RAM serait d’ailleurs en bonne position. World Connect a été surtout une occasion pour le Maroc de présenter ses infrastructures que le ministre du Transport Aziz Rabbah a saisi au vol d’autant plus que le schéma aéroportuaire 2030 prévoit l’extension des plateformes menacées de saturation et la construction de nouveaux aéroports comme à Marrakech avec un aéroport à Sid Zouine.
«Nous nous inscrivons d’ores et déjà dans une hypothèse de croissance rapide du trafic. En 10 ans, nous sommes passés de 7 à 17 millions de passagers et notre objectif est d’atteindre les 70 millions», indique Rabbah. Cette rencontre est aussi une véritable vitrine pour le pays d’accueil auprès d’une audience décisionnaire, doublée de réelles opportunités de contacts et d’affaires durant l’événement, insiste Aziz Rabbah, ministre du Transport. Pour le Maroc, il s’agit aussi d’œuvrer pour une meilleure commercialisation des offres touristiques et aériennes, le renforcement de la connectivité aérienne étant une composante majeure dans la promotion de toute destination touristique. Car, pour le tourisme, tant que l’offre aérienne n’est pas suffisamment développée, il sera difficile d’atteindre les objectifs tracés par la Vision 2020. Leader dans la distribution des billets représentant 175 compagnies à travers le monde, APG a été originellement créé en 1991. Huit ans plus tard, APG Network a établi une relation clé avec IATA pour promouvoir sa devise «Pay as you Earn», auprès des compagnies aériennes. APG Maroc, créé il y a 6 ans a réussi par exemple à générer un revenu de 100 millions de DH supplémentaires au transporteur national, RAM. Et ce, en l’introduisant dans 90 pays où la compagnie n’est pas représentée. L’objectif pour Abdou Jaidi, président de AGP Maroc est de porter ce chiffre d’affaires à 500 millions de DH d’ici trois ans.
Badra BERRISSOULE
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc