Régions

Casablanca/Conseil de la ville
Les présidents des commissions tous élus

Par L'Economiste | Edition N°:4632 Le 22/10/2015 | Partager
2 commissions sur 5 présidées par le PJD
La Commission «urbanisme et aménagement du territoire» a suscité des remous
Le pjdiste El Haykar à la tête du comité de suivi de Lydec

Abdessamad El Haykar (à droite), 1er vice-président du Conseil de la ville, s’est vu confier 2 délégations: urbanisme et suivi de la gestion déléguée de la distribution de l’eau, de l’électricité et l’assainissement. Une forte complicité est d’ailleurs remarquée entre Abdelaziz El Omari, président du Conseil de la ville (gauche) et son vice-président (Ph. Jarfi)

Les membres du Conseil de la ville de Casablanca, réunis mercredi 21 octobre, viennent d’élire les présidents des cinq commissions (Budget-finances et programmation, infrastructures publiques et biens communaux, Affaires sociales, culturelles et sportives, urbanisme et aménagement du territoire et Coopération, partenariat et relations extérieures).
Mais auparavant, Abdelaziz El Omari, président du Conseil, a tenu à faire voter quelques amendements au règlement intérieur, adopté récemment par les élus.
Sur un total de 5 commissions, deux sont présidées par le PJD. Il s’agit de la commission «Budget-finances et programmation», chapeautée par Lakhdar  El Hamdani et celle des «Affaires sociales, culturelles et sportives», conduite par Abdellatif Naciri. Leurs vice-présidentes sont respectivement Ilham Boulaghman et Imane Bakhach.
Quant à la présidence de la commission «infrastructures publiques et biens communaux», elle est revenue à Ahmed Benboujida (RNI) et la vice-présidence à Fatima Ngout (RNI). Pour sa part, la commission «Coopération, partenariat et relations extérieures» est, elle, présidée par Abdeljalil Abazid (MP), secondé par Mohamed Mihfad.
L’élection du président de la Commission «urbanisme et aménagement du territoire», briguée à la fois par l’UC et l’Istiqlal, était la seule à susciter quelques remous. Mais, après la pause réclamée par les élus (pour parachever leurs tractations), le candidat UC a finalement cédé sa place à El Houcine Nasrallah (Istiqlal).
Plusieurs dossiers chauds attendent le nouveau staff des 5 commissions. Les plus brûlants concernent notamment la gestion des biens communaux, l’affichage, le recouvrement des créances dues à la CUC, le suivi de la gestion des abattoirs, du marché de gros, la gestion des déchets …
Outre les présidents de commissions, les noms des présidents de groupes ont également été également dévoilés. C’est Noureddine Karbal qui préside le groupe PJD, alors que celui du PAM est pilotée par Mohamed Brija. En revanche, la présidence du groupe Istiqlal est assurée par Yasmina Baddou, celle de l’UC par Rachid Bouhous. Trois partis (RNI, PPS et MP) ont choisi d’intégrer le même groupe présidé par Abdessadek Mourchide.  
A signaler que la délégation du suivi de la gestion déléguée de la distribution de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement (Lydec) a été accordée au 1er vice-président du Conseil de la ville Abdessamad El Haykar. Son équipe est composée de  Mustapha Lhaya, Naïma Choujaâ et Hamid Ben Ghridou (pjdistes), Hassan Benamar (RNI) et Mohamed Fahim (Istiqlal). Last but not least, la délégation du transport public a été attribuée à Abderrahim Khafif (PJD).

Aziza EL AFFAS

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc