Competences & rh

Enkête Rekrute.com
Soignez votre «marque employeur»

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4616 Le 29/09/2015 | Partager
Un élément déterminant pour la productivité et la motivation de vos troupes
Et un argument de taille pour attirer de nouveaux talents
Moins du tiers des salariés sont prêts à recommander leur entreprise!

Certaines entreprises n’y prêtent pas suffisamment attention,

L’image des entreprises est souvent embellie par rapport à leur réalité. Les employés et les candidats en sont conscients. 47% des salariés et 30% des chercheurs d’emploi estiment que la réalité des structures n’est pas aussi belle que leur image de marque
 

mais leur image de marque n’est pas importante uniquement pour le business. Il s’agit aussi d’un argument de taille pour fidéliser les employés et même attirer de nouveaux talents. C’est ce que vient de confirmer la dernière «Enkête» du cabinet Rekrute.com. Cette étude a touché 2.039 personnes réparties pratiquement à égalité entre profils en poste (dont 57% dans de grandes structures, 47% exerçant depuis 3 à 10 ans et 39% sont des cadres) et demandeurs d’emploi. La moitié sont des 25-34 ans et le tiers ont moins de 25 ans. La majorité justifie d’un niveau bac+3 et plus.
Identité et réputation, ce sont les deux critères retenus pour la définition de la «marque employeur». L’identité regroupe les éléments liés au secteur d’activité, l’expertise, la politique sociale et RH, les valeurs, la culture, le cadre de travail…. tandis que la réputation a trait à la perception de l’entreprise par le public, y compris les employés, ex-salariés et candidats.  
Selon les résultats de l’enquête, l’image employeur revêt une grande importance aux yeux des salariés. 82% déclarent qu’il s’agit d’un élément déterminant de leur volonté d’évoluer au sein de l’entreprise. Pratiquement autant estiment que cela joue sur leur productivité ainsi que sur leur motivation individuelle. Rien que ça! Cela impacte également de manière forte le sentiment d’appartenance, de bien-être au travail et de prise d’initiative. La moitié déclare même que l’image de leur entreprise influence leur taux d’absentéisme.
Sur l’échantillon choisi, seulement un peu plus du tiers des employés (36%) sont prêts à recommander leur société à d’autres personnes. 38% ne sont pas sûrs de vouloir le faire et plus du quart (26%) ne pensent pas du tout à chanter les louanges de leur structure. Cela reflète probablement les défaillances qui existent aujourd’hui en matière de gestion et de développement du capital humain dans une grande partie des entreprises marocaines.

Une entreprise avec une mauvaise réputation ne donne certainement pas envie aux chercheurs d’emploi d’y postuler pour un emploi. 12% seulement des candidats se disent prêts à le faire. Ils préfèrent encore (63%) candidater pour une structure méconnue

L’enquête recense les ingrédients permettant de construire une bonne image employeur. Les sondés insistent en premier sur la qualité des relations entre les employés et les managers. Viennent ensuite le cadre de travail, les opportunités de carrière et la communication interne. La rémunération et les avantages ne se positionnent qu’en 5e place, suivis de la stabilité financière de l’entreprise.
La réputation pèse, par ailleurs, dans le choix des candidats pour postuler pour une structure. 36% se fient automatiquement à la marque employeur et 40% le font souvent. 79% s’y basent pour leurs candidatures spontanées. Les deux tiers des personnes interrogées ont confié avoir abandonné une candidature suite à une information négative qui leur est parvenue sur l’entreprise.
Faire une recherche sur la société ciblée est aujourd’hui devenu automatique pour les chercheurs d’emploi (85%). Les moteurs de recherche sur internet, type Google ou Bing, sont le premier outil utilisé, suivis par le site internet de l’entreprise puis des contacts personnels et réseaux professionnels. Evidemment, les contacts personnels sont jugés plus fiables suivis des moteurs de recherche. Les réseaux sociaux ne sont placés qu’en dernière position. Pour résumer, les ressources humaines de l’entreprise sont son principal ambassadeur. Elle aurait tout à gagner à soigner sa réputation auprès de ses employés d’abord.
Ahlam NAZIH

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc