Competences & rh

Stratégie/Universiapolis/Automobile
Les élèves ingénieurs se distinguent

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4538 Le 02/06/2015 | Partager
Participation au Shell Eco-marathon 2015
«Minimiza», un prototype conçu et réalisé par les étudiants

La Minimiza a été dessinée par Mourad Marouan, élève ingénieur en 5e année génie industriel à l’école Polytechnique d’Agadir. Ce véhicule monoplace économique est capable de parcourir un maximum de kilomètres avec un minimum d’énergie. Tout en minimisant ses émissions de CO2
 

Les élèves ingénieurs de l’école Polytechnique, Universiapolis d’Agadir, se distinguent une nouvelle fois dans le domaine automobile. En effet, les efforts qu’ils fournissent dans ce secteur les ont portés jusqu’à la finale d’une compétition de création automobile à Rotterdam: Le Shell Eco-marathon 2015 où seules 163 équipes sur 197 ont été qualifiées après les contrôles techniques.
Cette qualification qui honore la région du Souss a été possible suite à la conception et à la construction par les étudiants d’une monoplace économique capable de parcourir un maximum de kilomètres avec un minimum d’énergie. Tout en minimisant ses émissions de CO2. D’où son nom, «Minimiza». Ce prototype est ainsi conforme au cahier des charges du Shell Eco-marathon, qui est une compétition automobile annuelle organisée par la compagnie pétrolière Shell, l’un des principaux fournisseurs d’énergie au monde. «Dans le détail, le but n’est pas d’établir de nouveaux records de vitesse, le défi est plutôt de parcourir la plus longue distance avec un litre de carburant», explique Ilias Majdouline, directeur de Universiapolis et initiateur du projet. Cette compétition, qui met au défi les étudiants des écoles d’ingénieurs et des universités du monde entier, consiste ainsi à concevoir et fabriquer des véhicules innovants.
Et la principale innovation technique proposée par l’équipe du projet est le système sensoriel d’arrêt d’urgence du prototype. En fait, il a été conçu pour remplacer un bouton d’arrêt d’urgence du moteur en cas de malaise du pilote. Ce bouton, qui est exigé dans le cahier des charges techniques de la compétition Shell Eco-marathon, doit rester maintenu enfoncé par le pilote durant toute la course. Généralement situé au volant, le relâchement de ce bouton signifie que le pilote souffre d’un malaise ou d’un évanouissement. Le système sensoriel développé pour la Minimiza permet ainsi d’éviter au pilote l’effort de maintenir le bouton enfoncé tout en conduisant sur un circuit. Dans le cas de la Minimiza, l’arrêt du moteur peut se déclencher automatiquement dès que le pilote lâche le volant. Pour cela, celui-ci a été équipé d’un capteur sensoriel connecté au système électrique qui commande le moteur.
Pour rappel, l’école Polytechnique d’Agadir a été représentée par son club «Universiapolis Créateurs» dont la mission est de promouvoir la culture de l’innovation. Ce club, qui compte une trentaine d’élèves ingénieurs permanents et plusieurs groupes temporaires, a plusieurs réalisations à son actif: La Robusta, un 4x4 conçu en 12 mois et présenté dans le cadre de la caravane Ibtikar 2015 dans les villes de Marrakech, Casablanca, El Jadida, El Hoceïma, Nador, Oujda et Fès. Et aussi la Sportiva, un concept-car réalisé en 2012 et présenté lors du Rallye international Marrakech WTCC en mai 2013.
Fatiha Nakhli
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc