De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4538 Le 02/06/2015 | Partager

• Le crédit bancaire ralentit
Le total des prêts est ressorti à 754 milliards de DH en avril, en hausse de 2,5% sur un an. Il affichait une progression annuelle de 2,9% le mois précédent. Les prêts à l’équipement principalement sont à l’origine de la décélération. La progression de l’encours est ramenée à 1,9% après 5,9% en mars. En revanche, le rythme s’est légèrement amélioré pour les crédits à l’habitat (+0,6) et à la consommation (+0,2). F.Fa
• Consécration pour Valoris Management
Valoris Management décroche le prix du meilleur fonds obligataire moyen et long terme sur 10 ans dans la catégorie «Arabian Markets Domestic». La société de gestion a été primée à travers son fonds  Emergence Fund à l’occasion de l’édition «Lipper Fund Awards 2015» organisée fin mai à Dubaï par Thomson Reteurs. Pour Valoris Management, «ce prix reflète sa capacité à gérer efficacement ce fonds de façon pérenne dans le temps». M.A.B.
• Premier service d’affacturage en ligne
Du nouveau dans le paysage bancaire marocain. Société Générale Maroc lance un service affacturage en ligne. La banque innove une offre inédite destinée aux entreprises leur permettant de «gérer leurs besoins de trésorerie à distance grâce à la consultation de leurs positions, le suivi de leurs transactions et demandes ainsi qu’un reporting régulier». M.A.B.
• L’encours des OPCVM continue de grimper
L’encours des OPCVM ne cesse de progresser. Après avoir atteint les 300 milliards de DH, l’actif sous gestion a dépassé, le 22 mai, 302,6 milliards de DH, en hausse de 0,71% par rapport à la même date de l’an dernier. L’essentiel de ce montant est réalisé dans la catégorie des obligations moyen/long terme (près de 51%). Les investissements des OPCVM en actions n’atteignent même plus les 8%. M.A.B.   
• CFAO Motors Maroc:Village Auto vendu à Label’Vie
La Best Financière est sur le point d’acquérir Village Auto. Selon nos informations, la maison mère de Label’Vie serait parvenue à un accord pour le rachat du showroom de CFAO Motors Maroc, situé au km 13, route d’El Jadida. Le groupe de distribution devrait y installer un hypermarché de l’enseigne Carrefour. Pour cette transaction qui est toujours soumise à autorisations, il a été, selon nos sources, fait appel au cabinet de conseil Jons Lang LaSalle. M.A.B.
• Expertise collégiale dans l’affaire Kia
Le tribunal correctionnel de Casablanca a décidé hier de diligenter une seconde expertise dans l’affaire Kia Motors Maroc. Il donne ainsi suite à la demande de contre-expertise formulée par la partie civile. Un premier rapport a pourtant décortiqué les contrats liant Kia et les banques (Crédit Agricole et Attijariwafa bank), les relevés et documents bancaires, les stocks… (cf. L’Economiste du 20 mai 2015). Les trois experts devront formuler un second avis. Le procès a été renvoyé au 8 juillet 2015. Poursuivi pour abus de confiance, escroquerie et dilapidation d’objets gagés, l’ex-PDG de Kia, Amine Belkhouya, a vu encore une fois sa liberté provisoire refusée. La défense se dit consternée. F.F.
• Le PJD réclame l’audition d’El Khalfi
Le groupe parlementaire du PJD a saisi, lundi 1er juin, le président de la première Chambre du Parlement. Le parti du chef du gouvernement réclame l’audition du ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, par la commission parlementaire éducation, culture et média. La convocation des dirigeants des chaînes publiques, Faiçal Laâraichi (SNRT) et Salim Sheikh (2M) est également exigée. La diffusion vendredi dernier du concert de Jennifer Lopez par le pôle audiovisuel public est au cœur de la requête. Invitée au festival Mawazine, la chanteuse américaine a secoué la sensibilité des conservateurs de tout poil (Istiqlal aussi). Sa prestation a été jugée «portant atteinte aux bonnes mœurs» et «certaines séquences ont des évocations sexuelles». Selon le courrier dont L’Economiste détient copie, «cette diffusion est contraire aux cahiers des charges des opérateurs». F.F.
• Les futurs médecins contre le service obligatoire
Les étudiants des facultés de médecine et de pharmacie ont protesté, hier lundi, contre le projet du service obligatoire envisagé par le ministère de la Santé. Le projet prévoit la mobilisation des lauréats pendant 2 ans dans des zones rurales et périurbaines. Selon les manifestants, «le projet n’est pas en adéquation avec le statut du médecin et n’offre pas de perspective quant à l’emploi».
Le concours d’affectation des nouveaux lauréats, dont le nombre s’élève à 1.500, ne concerne que 15 candidats. A.G.
• Cnops: Les comptes 2014 certifiés
La Cnops a obtenu la certification de ses comptes sans réserve pour l’année 2014. Le rapport de l’audit sera présenté lors du conseil d’administration prévu mardi 16 juin. Rappelons qu’en 2009, les auditeurs n’étaient pas capables d’émettre un avis sur les comptes car les cotisations étaient comptabilisées sur la base des encaissements. K.M.
• Un schéma directeur pour le domaine maritime
Un atlas des potentiels marins et côtiers, une vision stratégique et intégrée  de gestion et de préservation du domaine maritime public... Le ministère de l’Equipement veut mettre en place un schéma directeur de valorisation  du domaine public maritime à l’horizon 2035. Pour cela, il vient de  lancer un appel  d’offres pour  une étude. K.M.
• Université Euromed de Fès: Un député PAM bloque le chantier
Le chantier de l’Université Euromed de Fès (UEMF) ne démarre toujours pas. La raison, un député PAM squatte le terrain de cette future institution. «Ceci, pour des raisons spéculatives», déplore Mustapha Bousmina, président de l’UEMF.
Pour mémoire, ce projet devrait nécessiter près d’un milliard de DH. Il émane d’une volonté royale (le Souverain en est son président d’honneur) et est labellisé par 43 pays du pourtour méditerranéen. Son INSA Euromed devrait accueillir les premiers étudiants en septembre prochain. Y.S.A.
• Une couverture sociale pour des marins pêcheurs artisans
L’Office national des pêches et la Caisse nationale de sécurité sociale ont signé une convention fixant les modalités de mise en œuvre de la couverture sociale au profit des marins pêcheurs artisans.
Objet: définir les modalités de mise en œuvre de la couverture sociale et médicale des marins pêcheurs du segment artisanal opérant à bord de barques munies d’un congé de police. M.A.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc