Société

Sultan Marathon des Sables
30 ans d’endurance et d’aventure !

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4494 Le 31/03/2015 | Partager
Plus de 1.360 coureurs venus de plus de 50 pays
250 km parcourus en 6 étapes en plein désert

Départ des coureurs lors du Sultan Marathon des Sables 2014. La 29e édition a été remportée par le Marocain Rachid El Morabity, déjà vainqueur en 2011

Cela fait déjà 30 ans que Patrick Bauer a lancé le premier Marathon des sables (MDS) ! Cette année, ce sont plus de 1.360 coureurs venus d’une cinquantaine de pays qui se sont donné rendez-vous dans le Sahara marocain, exactement dans les provinces de Ouarzazate et Errachidia. Ce ne sont pas moins de 250 km, en allure libre, qui seront parcourus en 6 étapes, de 30 à 75 km. La 6ème étape, étant l’étape Unicef de solidarité, chronométrée mais indépendante du MDS.  L’évènement démarrera le 3 avril, avec l’arrivée à Ouarzazate et le transfert au premier bivouac des coureurs. Le 4 avril ce sera une journée d’acclimatation avant le grand départ de la course qui se tiendra du 5 au 10 avril. Le déroulement du marathon se fait en autosuffisance alimentaire totale et ce, dès la 1ère étape. Les participants traverseront les difficultés du désert marocain avec tout ce qu’il comporte comme dunes, montagnes, ergs et lacs asséchés avec un sac à dos contenant leur équipement (nourriture et matériel obligatoire). Une nouveauté, celle de la balise, messager GPS personnel qui permet de suivre la position de chaque coureur à tout moment. Lors de cette aventure sportive, mais aussi humaine, les valeurs de partage et de solidarité sont primordiales. Au-delà des barrières des langues et des cultures, ce sont les valeurs universelles telles que le respect qui priment.
Tout a commencé en 1984, avec Patrick Bauer, fondateur du Sultan Marathon des Sables, qui décide de partir en solo traverser 350 km dans le désert, un périple qui durera 12 jours. Suite à cette aventure personnelle, naît le premier MDS, en 1986, avec seulement 23 participants, qui ignorent alors, qu’ils seront les pionniers d’une épreuve mythique mondialement connue. Le Sultan Marathon des Sables, c’est aussi de belles histoires, dont 21 victoires pour le Maroc, devançant la France d’une première place. On ne peut pas parler de MDS sans tenir compte de la saga des frères Ahansal. Leur première participation remonte à 1996, lorsqu’ils se classeront 4e et 5e. En 1997, Lahcen offre un joli coup de promotion au Maroc en arrivant premier, devançant de 30 minutes deux champions internationaux de course longue distance. De 1997 à 2007, Lahcen comptera 10 victoires et son frère cadet Mohammed remportera 5 victoires entre 1998 et 2013. Touda Didi, quant à elle, remportera 2 victoires en 2008 et 2009. Le MDS met également au cœur de la course des actions de solidarité. L’association Marathon des sables, créée en 2008 à Ouarzazate, a donné naissance, entre autres, au centre Sport Eveil Académie, qui accueille aujourd’hui plus de 250 enfants entre 3 et 11 ans et œuvre pour l’alphabétisation des femmes. L’association compte parmi ses parrains des noms prestigieux tels que Marie-José Perec ou encore Hicham El Guerrouj. Et pour finir l’aventure en beauté, le MDS offre depuis la 20e édition  un concert de musique classique avec les musiciens de l’Opéra de Paris, laissant ainsi place à un moment de détente en plein désert.
Aïda BOUAZZA
 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc