Société

Rallye Aïcha des Gazelles
Un quart de siècle, ça se fête!

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4490 Le 25/03/2015 | Partager
158 équipages, 336 gazelles, 17 nationalités, 8 jours de rallye
Nouveauté: une catégorie «Experte» pour les initiées

Un équipage marocain et un équipage américain lors du départ du Rallye hier à Rabat. «Les participantes viennent de cultures différentes, parlent des langues différentes, pleurent, rient et chantent ensemble. C’est pour moi la plus belle image de la femme que je puisse montrer aujourd’hui», précise Dominique Serra, fondatrice du rallye

C’est sous une journée pluvieuse que les participantes du Rallye Aïcha des Gazelles ont démarré cette 25e édition, hier mardi à Rabat.  Elles vivront 8 jours de courses pour arriver à Essaouira le 3 avril. «Le départ de Rabat est très symbolique. Il permettra de dire au monde entier que le Maroc est toujours un pays tolérant, ouvert, où l’on peut venir vivre son aventure sans avoir la peur au ventre», a expliqué Dominique Serra, organisatrice du rallye. Cette édition compte 158 équipages, soit 336 gazelles.
La plus jeune a 18 ans et la plus âgée 71 ans, avec 16 participations au Rallye. Au total, 17 nationalités participent à cette édition, dont 11 équipages Américains, 7 Canadiens, une dizaine d’équipages d’Afrique dont 9 Marocains. L’Afrique du Sud, le Portugal, l’Italie, la Belgique, l’Allemagne… prennent également part à l’aventure. Bien évidemment, les participantes n’ont pas de téléphone ni GPS. Elles se dirigent uniquement à l’aide de coordonnées géographiques. Elles sont munies d’une carte, une boussole, un crayon et un compas. La course étant, une course d’orientation et non de vitesse, l’équipage gagnant est celui qui aura parcouru le moins de kilomètres, en pointant un maximum de balises. Seulement la tâche n’est pas toujours aisée, le désert marocain n’est pas facile, et certaines participantes ne rentrent pas toujours au Bivouac. Elles doivent dormir seules dans leurs tentes au milieu du désert et sans assistance. Les gazelles ont un point commun, celui d’être active. Les motivations de leurs participations sont différentes de même que leurs profils, avec l’envie de vivre une expérience humaine hors du commun. Une nouveauté a été mise en place par l’organisation marquant une édition anniversaire de 25 ans d’aventure, celle de la  catégorie «Experte». En effet, 30% des participantes n’en sont pas à leur première compétition et veulent des difficultés et des challenges plus sportifs lors de leurs parcours. D’autre part, le Rallye Aïcha des Gazelles est le seul au monde à être certifié Iso 14001. Son engagement est Eco responsable. Par exemple, le rallye compense toutes ses émissions de CO2 auprès de l’association de Yann Arthus Bertrand, Good Planet, ou encore, l’année dernière, les déchets non organiques ont été brûlés grâce à un camion incinérateur. Le Rallye est également engagé toute l’année auprès de son association caritative «Cœur de Gazelles», qui œuvre pour des projets solidaires qui répondent aux besoins des populations locales. De nombreuses actions sont menées, telles qu’offrir des soins et des dépistages (comme celui de la maladie d’Alzheimer par exemple).
La construction de puits, d’écoles et d’orphelinat font également partie des actions menées par l’association. Pour rappel, il y a 25 ans, le  Rallye Aïcha des Gazelles avait démarré avec seulement 9 équipages. Aujourd’hui les inscriptions affichent complet rapidement, et l’édition 2016 a déjà ses premières gazelles.

Aïda BOUAZZA
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc