Entreprises

FAR: Une structure dédiée à la démolition de matériel

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:4490 Le 25/03/2015 | Partager

Une nouvelle source de recettes pour l’Armée marocaine. Le gouvernement créera bientôt une structure qui sera directement rattachée à l’Administration de la Défense nationale. Elle aura pour mission de procéder à la destruction et au tri d’armes et de matériels militaires hors d’usage provenant de pays liés au Maroc via une convention. Cette nouvelle industrie devra s’effectuer selon des normes bien définis notamment en termes de respect de l’environnement, de recyclage… Pour le Maroc, cette activité devrait générer un important volume de matériels et de composants de diverses matières qu’il faudra stocker, transporter et recycler. Ce qui représentera un manque à gagner pour l’Etat et une charge qu’il faudra financer. D’où la création d’une structure dédiée. Le décret vient d’être publié au Bulletin officiel n°6341 du 9 mars. L’Etablissement central de gestion et de stockage des matériels, puisque c’est son appellation officielle, aura la forme d’un nouveau Service géré de manière autonome (SEGMA). Prévue par la loi de Finances 2015, la création de cette nouvelle entité a été validée en conseils de gouvernement et des ministres il y a deux mois.
Le décret prévoit pour  l’Etablissement le droit de percevoir une rémunération au titre de la vente du produit des activités de démolition de matériel et de tri des matières découpées (fer et autres). Les ministères des Finances et l’Administration de la Défense nationale devront encore convenir d’une grille tarifaire pour ces prestations.
H.E
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc