Entreprises

Location longue durée
ALD Automotive parie sur la diversification

Par L'Economiste | Edition N°:4452 Le 30/01/2015 | Partager
Le chiffre d’affaires croît de 11% à 530 millions de DH
Avec une flotte de 7.300 véhicules, ALD revendique 23% de part de marché
Un produit de location courte durée pour pallier la conjoncture

ALD Automotive Maroc maintient son rythme de progression. Le spécialiste de la location longue durée (LLD) clôt un exercice 2014 sur de bonnes performances avec des croissances à deux chiffres de ses principaux indicateurs d’activité. Pour la seconde année consécutive, la filiale LLD de la Société Générale renforce son positionnement. Avec une flotte sur route en hausse de 13% par rapport à 2013 (7.218 véhicules), la société revendique une part de marché de 23%, en augmentation de 3 points en un an. «Au terme du mois de janvier, notre parc va dépasser les 7.300 véhicules», assure Frédéric Banco, DG de ALD.
Cette performance est, selon le management, attribuable à la fois au renouvellement de contrats ainsi qu’à la conclusion de nouvelles affaires. «En 2014, nous avons signé  avec  55 nouveaux clients», indique Frédéric Banco. Justement, la répartition du portefeuille, qui n’a que légèrement évolué depuis 2 ans, reste assez diversifiée. Si la majorité des clients (65%) sont des entreprises privées dont 20% sont marocaines, plus du tiers sont des offices ou des entreprises publiques. En parallèle, le loueur dispose d’une «petite» flotte (350) de véhicules de remplacement. Cette stratégie de diversification additionnée à une politique d’innovation continue à apporter ses fruits. Le chiffre d’affaires toutes activités confondues (location et vente de voitures d’occasion) maintient un niveau de progression conséquent (+11%) pour se hisser à 530 millions de DH (dont 143 millions générés par l’activité VO). «Et la rentabilité suit aussi», fait savoir le DG qui confie à L’Economiste avoir dépassé ses objectifs en la matière.
Pour 2015, ALD compte bien maintenir un bon rythme de croissance. Le management qui table toutefois sur un accroissement plus contenu du chiffre d’affaires (entre 5 et 6%) qu’en 2014, notamment en raison «d’un manque de visibilité par rapport aux appels d’offres des marchés publics», va continuer sa politique d’innovation en termes de produit et de service. La société a procédé au lancement d’un produit de location moyenne durée (ALD Rent)». Dans un contexte économique difficile, le besoin pour ce type de produit se faisait sentir», étaye Banco.
Adaptée au marché marocain, cette offre qui a déjà été éprouvée sur d’autres marchés consiste à mettre à disposition des entreprises un ou plusieurs véhicules sur une période mensuelle (comprise entre 1 et 12 mois) en fonction de leurs besoins, avec des tarifs, selon Banco, attractifs.
«Au-delà de la conquête d’une nouvelle clientèle, cette solution va permette de répondre à la demande de nos clients qui sont soit en suractivité soit en sous-activité», argue-t-il. Ce nouveau produit bénéfice des mêmes services annexes que ceux de la LLD (assurance, assistance, maintenance, changement de pneu, voiture de remplacement…). Le produit est déjà opérationnel.
Une centaine de véhicules y a d’ores et déjà été consacrée. Une identité visuelle et un accueil dédié vont être bientôt créés au sein du siège de la société. En parallèle à ce produit, ALD lance un service VIP, «la conciergerie de luxe de la LLD».

Maintien des investissements

Côté investissement, ALD qui fait figure, à juste titre, de grand compte chez les importateurs-distributeurs automobiles, va maintenir le même rythme d’acquisition, à savoir 2.400 véhicules. De quoi attiser les convoitises.

Moulay Ahmed BELGHITI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc