International

LG et Samsung en viennent aux mains

Par | Edition N°:4430 Le 29/12/2014 | Partager

La bataille entre LG et Samsung sur le marché de l’électroménager franchit un nouveau seuil. Samsung Electronics accuse de hauts responsables de son concurrent, dont le président de son département Electroménager Jo Seong-Jin, d’avoir volontairement endommagé des lave-linge de sa fabrication dans deux grands magasins d’appareils électroniques de Berlin avant le Salon professionnel IFA.
L’accusation officielle a même fait l’objet d’une perquisition par les forces de l’ordre sud-coréen, vendredi 26 décembre, du siège de LG à Séoul et son usine à Changwon (au sud du pays) dans le cadre d’un enquête. La police y a saisi plusieurs documents et des disques durs.
LG a démenti ces accusations, reconnaissant que ses employés s’étaient rendus dans les magasins en question mais seulement dans le cadre d’une étude de marché et expliquant n’avoir pas eu l’intention de détruire les produits exposés. En parallèle, l’industriel a sorti un communiqué qui fustige «les machines à laver d’une certaine compagnie qui semblent dotées de charnières bien plus fragiles que celles d’autres entreprises».

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc