Régions

Casablanca: Les autorités «libèrent» le parc Belvédère

Par | Edition N°:4430 Le 29/12/2014 | Partager

Dénouement dans l’affaire du parc Belvédère (connu aussi sous le nom de parc Palestine). Après la publication par L’Economiste d’un article sur le sujet dans son édition du 25 décembre, les autorités sont intervenues vendredi pour déloger de force le gérant de café qui avait empêché la poursuite des travaux de réaménagement de ce jardin historique. Le squatteur avait bénéficié pendant des années d’une autorisation provisoire d’occupation du domaine public. Cependant, le déclenchement de l’opération de mise à niveau de cet espace vert remettait en cause sa présence. Le gérant de café avait fait l’objet d’un avis d’expulsion, mais était arrivé, par un mystérieux tour de passe-passe judiciaire,  à retourner la situation en sa faveur, à obtenir l’arrêt des travaux, et même à faire placer en garde à vue le responsable de l’entreprise adjudicatrice du marché de réhabilitation du parc!

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc