Entreprises

Renault: Snop sacrée fournisseur d’excellence

Par | Edition N°:4430 Le 29/12/2014 | Partager
Seules trois unités au monde disposent d’un tel sésame
Le fruit de trois années de labeur

Snop fabrique des pièces embouties pour Alliance Renault-Nissan. La certification ASES-A récompense l'ensemble de ses process de fabrication

Joli cadeau de fin d’année pour Snop. L’entreprise, fournisseur de Renault en pièces embouties, a été certifiée ASES-A (Advanced Supplier Evaluation System) par le constructeur français il y a quelques semaines. Il s’agit d’une certification d’excellence délivrée par Renault-Nissan à ses fournisseurs au terme d’un audit poussé dont l’objectif est de garantir l’ensemble des procédures du fournisseur. L’audit permet en particulier d'évaluer la gestion et les performances du fournisseur, ainsi que sa compétence technique en matière de qualité.
Snop a réussi à décrocher la catégorie A, qui la place comme fournisseur d’excellence de Alliance Renault-Nissan. «Seules trois entreprises au monde disposent de cette certification, nous sommes d’ailleurs les premiers en Afrique à l’avoir décrochée» affirme, non sans cacher son émotion, Tajeddine Bennis, directeur de Snop.
La certification est d’autant plus symbolique car, au sein de la trentaine d’unités du groupe français FSD (auquel appartient Snop), elle est la seule unité à avoir atteint une telle distinction. «Le mérite revient au personnel de Snop qui a bataillé pour décrocher cette certification», ajoute-t-il. Elle est le fruit d’un travail de longue haleine qui s’est étalé le long des trois dernières années. Durant cette période, les 400 employés et cadres de Snop ont été accompagnés par deux cadres de Alliance le long du processus de certification.
Il s’agit pour les employés de Snop «d’une récompense pour leur valeur et leur travail» comme ils l’ont exprimé lors d’une réception organisée jeudi dernier. «La certification montre une fois de plus la qualité du travail d’une entreprise marocaine, pilotée par des cadres marocains», explique Hakim Abdelmoumen, président de l’Amica.
Mais comme pour toute certification, l'objectif est non seulement de l'obtenir mais surtout de la garder. Bennis reste confiant en ses équipes. «Nous avons fait confiance aux jeunes et ces derniers nous le rendent bien», avoue-t-il. En effet, Snop n’emploie que des jeunes fraîchement diplômés sans expérience qu’elle forme au sein de ses chaînes, une stratégie qui semble avoir donné ses fruits.
Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc