Habillage_leco
Régions

Agadir
L’école polytechnique innove en matière logistique

Par | Edition N°:4363 Le 22/09/2014 | Partager
Une première au niveau national pour la gestion des flux logistiques
Logipol, CGEM, AMDL… premiers bénéficiaires
3 plateformes d’excellence de formation et de recherche en logistique pour bientôt

Une première au niveau national. Un outil technologique décisionnel pour la gestion des flux logistiques sur l’ensemble du territoire marocain vient de voir le jour à Agadir. Il s’agit d’une table tangible connectée à un système d’information géographique couplée avec une base de données qui stocke les informations quantitatives des flux logistiques. C’est une équipe composée d’élèves ingénieurs et d’enseignants chercheurs de l’Ecole Polytechnique, Universiapolis d’Agadir qui vient de réaliser cette prouesse. «Avant fin 2014, le Cluster logistique de la Région Souss Massa Draâ (Logipol), la Cgem et l’Agence Marocaine de la Logistique (Amdl) seront les premiers bénéficiaires de cet outil», annonce Ilias Majdouline, directeur d’Universiapolis et initiateur du projet en collaboration avec le Centre de Recherches Henri Tudor au Luxembourg.
Une première phase de ce projet permettra de visualiser les flux logistiques sur une carte géographique du Grand Sud marocain. Elle permettra d’illustrer les ports, aéroports, réseaux routiers, zones industrielles et les quantités de marchandises en circulation sur l’ensemble de ces infrastructures. La deuxième phase consistera à recueillir et saisir les informations qualitatives. Notamment, type de marchandise, tonnage, secteurs, opérateurs… dans une base de données couplée à un système géographique. Enfin, une dernière phase permettra de connecter l’ensemble de ces données avec un système Européen permettant ainsi d’ouvrir les informations logistiques aux investisseurs et aux opérateurs étrangers. Cette phase sera réalisée en collaboration avec le CRP Henri Tudor au Luxembourg.
Il faut préciser que le choix d’Agadir pour ce projet pilote est motivé par sa position stratégique. En effet, la ville est la première plateforme de transformation halieutique au niveau national et leader mondial de la sardine en conserve. De plus, elle donne un accès aux principales zones de pêche de l’Atlantique, de même qu’aux réseaux autoroutiers et aériens. Pour rappel, les nombreuses initiatives d’Universiapolis dans le domaine de la logistique démontrent d’une forte implication dans le développement de ce secteur. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’institution a été choisie pour représenter la région SMD dans un projet Tempus Européen regroupant une douzaine d’universités nationales et internationales. Ce projet a pour objectif de renforcer le développement des formations de la logique au Maroc afin de former à l’horizon 2015, autour de 62.000 personnes qualifiées dans ce domaine. Dans le cadre de ce projet, trois plateformes d’excellence de formation et de recherche en logistique (PEL) seront mises en place: La PEL Nord localisée à Tanger, la PEL Centre localisée à Casablanca et la PEL Sud.  Cette dernière couvrant deux régions, celle de Marrakech, Tensift, El Haouz et celle d’Agadir Souss Massa Draâ.
De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc