Régions

Tourisme
Fès co-abritera le sommet des top destinations

Par L'Economiste | Edition N°:4357 Le 12/09/2014 | Partager
L’événement se tiendra en septembre 2015
Une partie de l’organisation logée à Marrakech

De par son histoire et sa culture, Fès a un énorme potentiel touristique à promouvoir lors du prochain sommet de la Fédération des villes touristiques. La capitale culturelle veut d’abord séduire les 100 millions de touristes chinois qui voyagent hors de Chine

GRANDE consécration de Fès et Rabat à Pékin, le 5 septembre dernier. Les deux villes impériales ont décroché leur ticket pour l’organisation du prochain sommet de la Fédération mondiale des villes touristiques (World Tourism Cities Federation-WTCF). «L’événement international aura lieu en septembre 2015», indique Allal Amraoui, 1er vice-maire de Fès.
Lors d’une conférence de presse tenue mercredi dernier, l’élu a noté que «l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a balisé le terrain pour que Fès et Rabat puissent émerger devant des grandes destinations». La recette : «nous avons mis l’accent sur le patrimoine du Royaume, son artisanat et sa culture», explique Abderrafie Zouitene, directeur général de l’Office. Une stratégie qui a bien fonctionné. «Grâce à une coordination avec Fathallah Oualaou, maire de Rabat et  Allal Amraoui, l’adjoint au maire de Fès, a présenté la destination Maroc sous ses différents aspects, témoigne le patron de l’Office du tourisme.
L’importance des stratégies de développement touristique initiées par le Maroc, particulièrement les «Vision 2010» et «Vision 2020», les programmes régionaux touristiques, ainsi que les racines africaines du pays…a beaucoup pesé dans le choix du jury. Résultat : lors du vote, les deux villes marocaines ont devancé d’autres cités qui ont un énorme potentiel touristique (infrastructures, aéroports, hôtels…) comme Rome, Washington et Los Angeles». Elles ont remporté 17 voix des 50 membres du comité exécutif de la WTCF, suivies de Washington avec 12 voix et de Riga avec 10 voix. La candidature marocaine avait le soutien de la délégation chinoise. «Nous considérons ce choix comme un couronnement des réalisations accumulées par le pays dans les domaines politique, économique et social», commente Amraoui. Et de poursuivre : «la désignation de Fès et de Rabat pour organiser le 4e WTCF aura des retombées positives sur les autres villes marocaines et boostera la compétitivité du secteur au niveau national».
La Fédération mondiale des villes touristiques (WTCF) est une organisation internationale non gouvernementale fondée à Pékin en 2012. Elle compte 80 villes du monde parmi ses membres. Elle a pour mission de promouvoir l’image des villes touristiques et d’encourager les échanges entre elles. Fès et Rabat l’ont rejointe il y a quelques mois seulement.
De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc