Entreprises

Alstom débarque du Tram de Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:4335 Le 08/08/2014 | Partager
Rupture du contrat en raison de «désaccords»
La maintenance sera désormais assurée en interne

Les équipes de maintenance de Casa-Tram seront encadrées par des experts de la RATP (Régie autonome des transports parisiens) et d’Alstom pour assurer la transition et la continuité du service

ALSTOM, fournisseur des rames et chargé de la maintenance du tramway de Casablanca, jette l’éponge. Moins de deux ans après la mise en service du tram (12/12/2012), Alstom met fin à ses prestations. Raison officielle invoquée: un désaccord entre les deux partenaires. «Suite à des divergences contractuelles non résolues entre les différentes parties, il a été décidé d’interrompre ce contrat», affirme Yassine Ben M’barek, directeur commercial, marketing et communication de Casa-Tram.
Le véritable motif de cette rupture serait, selon des rumeurs, en rapport avec des impayés. Ces informations ne sont ni confirmées, ni infirmées par les deux parties. 
Rappelons que Casa-Tram, qui a cumulé un déficit de 189 millions de DH à fin 2013, espère atteindre l’équilibre financier d’ici fin 2014. 
Pour l’heure, Alstom assurera encore les services de maintenance et d’entretien pour une période transitoire d’un mois, avant de céder la place aux équipes internes de Casa-Tram. «Alstom Maroc s’est engagé auprès de Casa-Tram à mettre les moyens nécessaires pour assurer la meilleure transition possible afin qu’aucune incidence ni désagrément ne soit subi par les voyageurs au quotidien», indique pour sa part Salima Rahmaoui, directrice communication de Alstom Maroc.
Par conséquent, l’activité d’entretien et de maintenance sera assurée en interne au sein de Casa-Tram. «Les équipes seront encadrées par des experts en matière de maintenance ferroviaire de la RATP (Régie autonome des transports parisiens) et d’Alstom pour assurer la transition et la continuité du service», poursuit Ben M’barek.
Les interventions concernent aussi bien du préventif (maintenance programmée quotidiennement) que du correctif (maintenance en cas d’incident).
Quant à leur fréquence, elle est en général de près d’une vingtaine d’interventions quotidiennes tous types confondus.
Pour rappel, les équipes d’Alstom travaillaient en interface avec le département maintenance de Casa-Tram qui compte près d’une vingtaine de personnes en interne et en externe. Les experts d’Alstom assurent l’entretien et la maintenance du 1er tramway de Casablanca depuis la signature en juillet 2012 d’un contrat de sous-traitance avec Casa-Tram.
Aziza EL AFFAS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc