Habillage_leco
Régions

Taourirt: Debdou, berceau confessionnel, renaît de ses cendres

Par | Edition N°:4229 Le 10/03/2014 | Partager
Les autorités misent sur l'aspect culturel pour faire revivre la localité
15 millions de DH pour la création d'une maison de la culture
La prochaine session du conseil régional de l’Oriental consacrée à Debdou

C’EST fait. La localité de Debdou (province de Taourirt) aura sa maison de la culture. Une convention de partenaria

vide

entre les ministères de l’Intérieur et de la Culture, l’Agence de développement de l’Oriental, la province de Taourirt et le conseil municipal de Debdou, vient d’être signée en présence d’André Azoulay, conseiller du Roi. Le budget alloué à ce projet est de 15 millions de DH, répartis entre le ministère de l'Intérieur (6 millions), l'Agence de développement de l'Oriental (6 millions). De leur côté, le ministère de la Culture prendra en charge l'équipement et la gestion du projet et le conseil communal contribuera à l’acquisition d’une parcelle de terrain. Une réalisation qui permettra à Debdou de renaître de ses cendres grâce à son histoire et sa mémoire Faire de la culture un levier de croissance est un atout que les habitants et les originaires de cette ville veulent concrétiser. Les intervenants se sont focalisés sur l’importance du patrimoine culturel et l’entente ente les religions pour conforter l’attractivité d’une ville à forte charge historique.

Intervenant lors de la signature de cette convention, Mohamed Amine Sbihi, ministre de la Culture, a insisté sur le rôle

Cette fontaine est une véritable réplique de celles de Séville en mémoire des Juifs qui ont fui l'Andalousie pour s'installer à Debdou

que jouera une maison de la culture dans la promotion d’une région au riche patrimoine. «Une opportunité pour relire l’histoire d’une région qui a réussi une coexistence confessionnelle qui a rayonné des siècles durant». Et d’enchaîner, «il est impératif de valoriser les différents affluents de cette spécificité qui ont fait du Maroc un territoire fier de sa diversité culturelle».
Ce renouveau passera par la restauration des vestiges historiques, la publication d’écrits, d’études qui cimentent la

Il s'agit là d'une ancienne maison juive du début du XXe siècle comme on les construisait dans cette ville à l'époque

mémoire collective, a souligné, de son côté, Mohammed M’barki, directeur général de l’Agence de développement de l'Oriental Avis partagé par les responsables territoriaux, notamment Mohammed Mhidia, wali de la région, et Maati Bekkali, gouverneur de Taourirt, qui se sont engagés pour accompagner les programmes de développement qui seront lancés. De son côté, Ali Belhaj, président du Conseil régional, a annoncé que la prochaine session du conseil régional de l’Oriental aura lieu à Taourirt. Elle passera au peigne fin les attentes de Debdou en matière d’infrastructures de base et les modalités de leur programmation.


De notre correspondant, Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc