Culture

Festival des Musiques sacrées
Hymne à la «conférence des oiseaux»

Par L'Economiste | Edition N°:4194 Le 20/01/2014 | Partager
Inspiration d’un conte mystique du 13e siècle de Farid Ud-Din Attar
Johnny Clegg, Jordi Savall, Kadhem Saher… têtes d’affiche
La 20e édition prévue du 13 au 21 juin

Selon le conte d’Attar, «la conférence des oiseaux» est une aventure qui les amène à traverser sept vallées, sept lieux spirituels, dans lesquels s’engagent chaque fois divers plaidoyers: celui du perroquet, du paon, de la perdrix, du rossignol, de l’épervier… Ce voyage sera redessiné lors du spectacle-création de la 20e édition du festival des Musiques sacrées prévue du 13 au 21 juin prochain

LE festival de Fès des Musiques sacrées du monde soufflera sa 20e bougie du 13 au 21 juin 2014. «Ce sera un moment historique pour le monde artistique, mais aussi pour Fès et le Maroc en général», promettent les responsables de la Fondation Esprit de Fès, organisatrice de l’événement. Evénement qui coïncidera avec la coupe du monde de football. D’où les réticences de certains professionnels du tourisme qui «craignent d’emblée une faible demande sur le prochain festival et la perte d’une clientèle qui préférera regarder des matchs de foot plutôt que d’assister à des concerts de musique».
Des craintes minimisées par les organisateurs qui, «en 20 ans d’existence, ont pu conquérir un public qui vient des quatre coins du monde pour se ressourcer de chants spirituels». A noter que le festival des Musiques sacrées demeure l’un des principaux évènements de la Fondation Esprit de Fès. Le programme de sa prochaine édition sous le thème: «La conférence des oiseaux» entend parcourir les vastes espaces des chants et des rythmes que les cultures du monde ont créés depuis l’aube des temps. Pour Faouzi Skali, directeur général de la Fondation Esprit de Fès, la thématique de cette année est inspirée «d’un conte mystique du 13e siècle de Farid Ud-Din Attar qui nous rapporte comment la huppe a un jour décidé de réunir tous les oiseaux pour les inviter à un long voyage à l’issue duquel ils doivent rencontrer le Simurgh, le roi des oiseaux». «Nous avons voulu nous inspirer de ce conte d’Attar pour évoquer l’aventure humaine de la rencontre, des échanges, des conflits, des influences… du voyage des cultures», exprime Skali.

Festival Off

Le festival dans la ville, ou le festival Off, rassemblera lui aussi les grandes traditions musicales du sacré, les musiques spirituelles et les musiques du monde. Il s’inscrit dans la lignée générale du festival des Musiques sacrées en proposant aux habitants de Fès, du Maroc et de l’étranger, des concerts gratuits quotidiens sur diverses places de la ville. Pour ses 20 ans, le festival ouvre la scène aux jeunes talents fassis en organisant un tremplin musical en partenariat avec l’association Soleil de Fès. Figurent au programme Aziz Liwae, Mohamed Laâroussi, Oulad Al Bouazzaoui, Saad Lamjarred, Abidat Rma, Said Mouskir, Ribab Fusion, Wael Jassar, Saida Charaf, l’Orchestre arabe de Barcelone… Entrée libre pour tous les concerts de la place Boujloud, à partir de 22 h 30.

Cette édition promet aussi des débats et colloques qui auront lieu du 14 au 19 juin  pendant les «Rencontres de Fès». Enfin, le festival Off se tiendra du 14 au 21 juin et présentera les expositions, les soirées soufies et une riche programmation de concerts offerts à la population de la ville et à tous les festivaliers. Le festival In s’ouvrira avec un spectacle: une création poétique, chorégraphique et musicale sur «les conférences des oiseaux: lorsque les cultures voyagent… ». Conçu par Faouzi Skali et Layla Benmoussa, ce spectacle création sera mis en scène par Thierry Poquet. Le programme de Bab El Makina se poursuivra avec des artistes de renom comme Roberto Alagna, Buddy Guy Legend, Kadhem Saher, Youssou N’Dour, Johnny Clegg, et Zakir Hussain. Annoncés également Rokia Traoré, Tomatito, Jordi Savall, Luzmilla Carpio, Mor Karbasi, Ustad F.Wasifuddin Dagar, Bardic Divas, Françoise Atlan, Wang-Li, Coumbane Mint Ely Warakane, Chœur Saint Ephraïm, Ensemble Altan, Ensemble Palais Royal, Raza Khan, Hot 8 Brass Band, et Leili Anvar. Pour la 5e année consécutive, un véritable voyage musical et initiatique sera proposé au coeur de la médina, pendant 3 nuits. Il résonnera comme une invitation à explorer un autre Orient, et revivre l’atmosphère des anciens caravansérails où se croisaient les peuples voyageurs.

La politique selon Mandela

Le «Forum de Fès: une âme pour la mondialisation» va cette année se dérouler durant les quatre premières journées du festival. L’objectif est de réfléchir sur les sujets qui traversent l’actualité et de les relier à une réflexion philosophique et spirituelle plus globale. Ces rencontres se déclineront cette année autour de la thématique «La politique selon Mandela». Parmi les personnalités attendues figurent Françoise Pommaret, Mustapha Cherif, Leili Anvar, Gunnar Stalsett, Katherine Marshall, Michael Barry, Assia Alaoui Bensalah, Katia Légeret Manochhaya, Jacques Attali, Bariza Khiari, André Azoulay, Edgar Morin…


Youness SAAD ALAMI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc