Entreprises

Holmarcom déploie sa croissance externe

Par | Edition N°:4078 Le 19/07/2013 | Partager
Le groupe contrôle 51,5% de Peacock Investments
Une JV avec le spécialiste sénégalais de l’immobilier social

Mohamed Hassan Bensalah, président du groupe Holmarcom: «Cette prise de participation rentre dans le cadre de la stratégie de développement du groupe en Afrique»

IL l’avait promis, il y a 20 ans. En prenant les rênes de Holmarcom en 1993, Mohamed Hassan Bensalah avait juré la main sur le cœur de pérenniser le patrimoine familial, en restructurant le groupe dans un premier temps avant de se lancer dans une phase de développement, notamment à travers la mise en place de plusieurs alliances et partenariats. Il l’a fait.
Aujourd’hui, il va au-delà, en déployant le groupe hors de ses bases naturelles. Là aussi, il est question de joindre l’acte à la parole, en levant le voile sur la stratégie de développement du groupe à l’international, particulièrement sur le continent. Holmarcom accélère ainsi sa politique de croissance externe dont les détails sont encore tenus secrets. Acte 1: nous l’annoncions dans notre édition du 12 juillet 2013, le groupe vient d’annoncer un investissement de 13 millions de DH, soit 761 millions de Fcfa, dans la société sénégalaise de promotion immobilière, Peacock Investments, jusqu’ici entièrement contrôlée par son fondateur, l’investisseur financier sénégalais, Magatte Diop. Il s’agit donc d’une prise de participation majoritaire de 51,5%, par augmentations de capital, en deux fois, qui ouvre la première opération de croissance externe de Holmarcom à l’international.
Une première, car selon les toutes premières informations, l’élaboration de la stratégie de développement en Afrique intègre tous les métiers du groupe. Holmarcom est notamment présent dans l’agro-industrie, les assurances, la distribution spécialisée et la logistique, le transport aérien ou encore l’immobilier. C’est à travers l’immobilier justement que le groupe marocain s’installe au Sénégal, en créant une joint-venture, Peacock Investments, du nom de son partenaire local. Une structure qui garde son identité mais avec un léger aménagement autour de la gouvernance d’entreprise. Elle sera formée d’un président de conseil d’administration, Sénégalais, d’un directeur général, Marocain, détaché du Groupe, et le reste des équipes est composé du personnel sénégalais.
Dans l’escarcelle de cette nouvelle joint-venture, un chantier de 7.000 logements sociaux, déjà entamé. Un chantier qui répond au programme de l’Etat sénégalais en faveur de l’habitat social, baptisé «une famille, un toit» dont la consistance est de 20.000 logements. Il s’agit de maisons individuelles avec un petit jardin, d’une superficie totale de 150 m².
Le groupe Holmarcom emboîte ainsi le pas aux groupes Alliances Développement et Addoha dans le marché de l’immobilier sur le continent.


Bachir THIAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc