fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

lundi 01 septembre 2014,
En cours de chargement ...
Votre newsletter

De Bonnes Sources

   

• Conseil des ministres: Plusieurs textes adoptés
Le Conseil des ministres, qui s’est tenu le jeudi, 7 mars sous la présidence du Souverain a adopté plusieurs textes de loi. Il en est ainsi de la loi-cadre portant sur la Charte nationale de l’environnement et du développement durable,  la loi organique relative au Conseil économique, social et environnemental ainsi que du projet de Dahir relatif au statut particulier des officiers des Forces Armées Royales. Sur la liste aussi, le décret portant création de l’Agence de logements et d’équipements militaires et un autre, dont certaines dispositions portent sur le traitement des militaires à solde mensuel. Le Conseil a également approuvé six accords multilatéraux dont ceux portant sur l’exercice et la protection des droits des enfants, la lutte contre la cybercriminalité en plus de quatre accords bilatéraux pour éviter de la double imposition.

• Impayés/ONEE: 400 PME tentent le forcing
Une centaine d’entreprises détenant des créances auprès de l’ONEE ont tenu une réunion au sein de la Fenelec, mercredi 6 mars. Elles ont convenu d’un plan d’action s’étalant sur trois semaines. En clair, il s’agit d’une lettre de relance au DG de l’ONEE, de manifestations publiques et de pressions via des institutions administratives et des organisations patronales. La voie judiciaire est également envisageable.
Dans le même temps, l’Association des installateurs/Fenelec a tenu une autre réunion avec Mohamed Allach, DGA Pôle finance et commercial à l’ONEE. Le responsable a promis une nouvelle rencontre dans un mois. Près de 400 PME sont en situation de dépôt de bilan à cause des impayés de l’ONEE.
• Maroc-USA: Vers un rééquilibrage des échanges?
Le Maroc veut rééquilibrer la balance de ses échanges avec les Etats-Unis dans le cadre de l’Accord de libre-échange. C’est ce qu’a affirmé Abdelkader Amara, ministre du Commerce et de l’Industrie, lors d’une réunion avec l’ambassadeur américain, Samuel Kaplan, mercredi dernier à Rabat. Actuellement, le Maroc importe des Etats-Unis près de 3,5 milliards de dollars, et n’en exporte que 900 millions. Amara ambitionne de redresser la barre pour atteindre 3 milliards de dollars d’exportations et 1 milliard d’investissement à l’horizon 2016. Néanmoins, le phénomène de la contrefaçon continue d’inquiéter les responsables américains. Amara a rappelé les efforts du Maroc contre ce phénomène, afin d’atténuer son impact qui s’élève actuellement à 10 milliards de DH de manque à gagner.

• Fisc: 350 entreprises sous contrôle
L’administration fiscale durcit le ton cont re les entreprises qui déclarent un «déficit chronique», soit 2/3 d’entre elles. Actuellement 350 entreprises sont contrôlées par les inspecteurs du Fisc. Pour lutter contre les fraudes, l’administration fiscale impose désormais la production d’une attestation pour justifier leur déficit.

• Procès ONDA: Audience le 21 mars
Comme nous l’avions annoncé dans notre édition du jeudi 7 mars, les avocats de la défense ont réclamé dans le cadre de l’affaire ONDA la liberté provisoire pour 3 accusés. C’est la seconde fois qu’ils font valoir une telle requête pour Abdelhnine Benallou, ex-DG de l’Office national des aéroports, à Amine Berkallil, son chef de cabinet et à Ouadi Mouline, fonctionnaire à l’ONDA. Ils sont les seuls à comparaitre en état de détention préventive. Durant l’audience, tenue le 7 mars à la Cour d’appel de Casablanca, deux accusés sur 12 n’ont pas répondu présent. Il s’agit d’Ibrahim El Khlifi et d’Abdelkrim Idrissi. Abderrahim Boutaleb a demandé via son avocat à ce qu’on lui remette son passeport. Présenté comme expert en énergie renouvelable il est souvent amené à se déplacer à l’étranger. Le tribunal n’a pas donné suite à l’ensemble des requêtes. Dilapidation et détournement de deniers publics figurent parmi les chefs d’accusation. Prochaine audience le 21 mars.  

• Procès CNSS: Feu vert pour l’expertise médicale
Face à ses juges, l’ex-DG de la CNSS (1971-1992), Mohamed Gourja a déclaré lors de l’audience du 28 février avoir perdu la mémoire. Bien avant l’ouverture du procès près de la Cour d’appel de Casablanca, le juge d’instruction avait ordonné en 2007 une expertise médicale. Sauf qu’aucun rapport n’a été dressé. L’ordonnance de renvoi du juge d’instruction va pourtant maintenir l’accusation contre Gourja. La défense dénonce un vice de procédure et a réclamé au président de diligenter une expertise. Le tribunal, présidé par Ali Torchi, vient d’ordonner une expertise médicale.

• Marché du travail: Les étrangers affluent
Depuis le déclenchement de la crise en Europe, de plus en plus d’étrangers sont tentés par une carrière marocaine. D’après l’Anapec, le nombre d’autorisations d’activité délivrées est passé de 1.947 en 2007 à 3.684 en 2012, soit une hausse de plus de  89%. 

• Tram de Casa: 13% des conducteurs sont des femmes
Près de 3.000 roses oranges seront distribuées aujourd’hui dans les stations et les agences commerciales du tramway de Casablanca. Une opération lancée par l’exploitant, Casa Tram, à l’occasion de la 103e journée internationale de la femme. Notons que sur les 100 conducteurs qui se relayent chaque jour pour assurer la circulation du tramway, 13 sont des femmes.

• CGEM: Nouveau duo pour la RSE
Le Club des entreprises labellisées RSE de la CGEM vient d’élire son nouveau tandem dirigeant. Kamal Fahmi, directeur Développement durable de Managem, a été élu président. La vice-présidence est revenue à Hind Aït El Moudden, directeur adjoint, en charge des projets de certification de Phone Group.

•  Transport de voyageurs: Rabbah reçoit les professionnels
Aziz Rabbah reçoit, lundi 11 mars, les professionnels du transport de voyageurs, membres de la Confédération patronale. La rencontre fait suite à la réunion tenue le 31 janvier dernier. A l’ordre du jour, l’examen des grandes lignes de réforme du transport routier de voyageurs. Les entreprises structurées, notamment CTM, Satas, STCR, Supratour, représentent 47% du parc d’autocars, génèrent un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de DH, sur 3 milliards de DH et emploient 91% de la main-d’œuvre du secteur. Des structures membres de la CGEM via la Fédération marocaine des transporteurs routiers de personnes.

• Nouveau statut pour le personnel ONDA
L’Office national des aéroports (ONDA) prévoit de revoir le statut de son personnel. A travers cette démarche, l’Office entend moderniser la gestion de ses RH. Le chantier a été lancé début mars. Il sera piloté par un cabinet spécialisé qui aura pour mission, entre autres, de réaliser un audit des pratiques en vigueur, de concevoir un règlement interne et mettre en place des outils de gestion.