Entreprises

ALD Automotive fait du forcing sur l’occasion

Par L'Economiste | Edition N°:3904 Le 08/11/2012 | Partager
Le loueur lance le crédit auto occasion avec Eqdom
Un carnet de commandes déjà rempli pour 2013

«En plus des 8 grandes sociétés qui opèrent dans la location longue durée, nous estimons que près de 500 petites structures sont en activité sur ce marché», souligne Nicolas Belleteste, DG d’ALD Automotive

AVEC près de 19% de part de marché, ALD Automotive aurait pu se reposer sur sa position de leader dans le secteur de la location longue durée (LLD). Pourtant, la filiale du Groupe Société Générale affiche de grandes ambitions sur le segment de la location mais également sur le marché de la cession de véhicules d’occasion. Dans ce sens, l’entreprise a mis sur pied son tout premier show room. En plus d’exposer les modèles existants, la structure permet de réaliser l’ensemble des procédures nécessaires à l’acquisition, notamment le financement. Justement, la particularité de l’offre d’ALD est qu’elle est adossée à un financement bancaire chez Eqdom. L’accès au crédit a été pendant longtemps accordé aux acquéreurs de véhicules neufs. Eqdom n’a pu prendre le risque d’offrir ces  produits qu’après s’être assuré de la faillibilité des véhicules d’ALD.
A ce niveau apparait l’un des points forts des sociétés de location, à savoir l’entretien. Les différentes offres des loueurs permettent aux entreprises de se débarrasser des soucis liés au paiement de la vignette,  à l’assurance ou au remplacement du véhicule en cas de panne. D’autant plus que la location permet de transférer l’immobilisation du compte de l’entreprise à celui de la société de location.
En plus du showroom, ALD va bientôt lancer une plateforme web pour exposer ses différentes offres. Malgré le forcing que fait ALD sur le marché de l’occasion plusieurs actions sont menées dans la location. «Nous devons faire en sorte que notre cœur de métier qui est la location puisse avoir une place de plus en plus grande dans nos activités», explique Nicolas Belleteste, DG d’ALD Automotive. Dans ce sens, l’entreprise a conclu un partenariat avec le groupe Renault-Dacia pour offrir des véhicules des deux marques en location longue durée directement sur les showrooms des concessionnaires.
L’ensemble de ses efforts permettent à ALD de vendre 140 véhicules par mois dont 15 directement dans le showroom. L’entreprise compte finir l’année avec un parc de 5.600 véhicules.
En général, tout le secteur a fortement contribué à la croissance du marché automobile.  18 à 20 % des ventes de Renault-Dacia sont destinées à la location. Pour assurer un entretien permanant et une bonne fiabilité des véhicules, 40 millions de DH ont été nécessaires pour assurer le service après vente (SAV) chez le loueur. L’un des plus importants centres de coûts est le remplacement des pneus qui a coûté pas moins de 6,8 millions de DH. Le management compte finir l’année sur une hausse de 15% de son résultat. ALD dispose également d’une bonne visibilité pour 2013. Des contrats liés à 600 véhicules sont déjà signés.
Ilham BOUMNADE

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc