De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par | Edition N°:3801 Le 08/06/2012 | Partager

•  CDG Capital crée un indice obligataire
Un nouvel indice obligataire voit le jour. CDG Capital lance, à compter de ce vendredi, le «Moccocan Government Bond Index» (MGBX). Composé de cinq strates ou sous-indices, il permet de mesurer la performance des bons du Trésor et propose aux gérants de portefeuilles obligataires des solutions aux problématiques inhérentes au choix d’un benchmark approprié pour une gestion indicielle.

• BCP démarre ses acquisitions sur le continent
La Banque Centrale Populaire a trouvé un accord avec l’ivoirien Atlantic Financial Group (AFG) pour le contrôle du groupe Banque Atlantique. Les deux entités détiendront chacune 50% du groupe à travers une holding dénommée «Atlantic Bank International». Une banque d’affaires et une société d’ingénierie informatique sont également incluses dans l’accord. Grâce à cette opération, la BCP se positionne d’un coup dans sept pays d’Afrique de l’Ouest. Elle assurera la gestion courante, stratégique, opérationnelle et financière de ces entités. En 2011, AFG a généré un produit net bancaire de 102,5 millions d’euros (1,1 milliard de DH).

• Daoudi diagnostique l’enseignement supérieur
Le Conseil de gouvernement, tenu jeudi à Rabat, a connu l’adoption de deux projets de loi, concernant la convention d’interdiction de la pollution des mers et celle entre le Maroc et la Turquie concernant le TIR des personnes et des marchandises. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, a présenté un état des lieux du secteur. 88% des étudiants, au nombre de 475.907, sont inscrits dans des institutions universitaires. Daoudi a rappelé la problématique de formation des ingénieurs qui bute sur la limitation de l’offre. Cette année, pas moins de 40.000 candidats lorgnaient un des 2.000 sièges proposés par les écoles marocaines.

• Rabat: Les grands taxis augmentent leurs tarifs
En réaction à l’augmentation du prix du gasoil décidée dernièrement par le gouvernement, certains chauffeurs de grands taxis au niveau de l’agglomération de Rabat sont passés de 4 à 5 DH la course. «Il s’agit d’une décision unilatérale sans l’accord des autorités de la ville», précise une source de la wilaya de Rabat. Cette augmentation touche particulièrement les longs trajets qui mènent du centre de la capitale à Yakoub Al Mansour ou à certains quartiers de Témara et Salé. 

• Transport touristique: 15% d’augmentation
Après le transport de marchandises, de voyageurs du personnel, les transporteurs touristiques augmentent leurs tarifs de 15%. La Fédération nationale du transport touristique (FNTT) affirme que «le secteur sera contraint de réduire ses investissements». Les professionnels du transport touristique comptent revenir à la charge pour réclamer l’instauration de la notion de gasoil professionnel dans le secteur à l’image de la pêche.

• Une pétition en ligne pour les Soulaliyates
Une pétition vient d’être lancée sur le Net (http://www.e-joussour.net/ar/node/11001) afin de reconnaître des femmes «Soulaliyates» comme des ayants droit aux terres collectives. Rappelons que depuis plusieurs années, ces femmes appartenant aux tribus des terres collectives luttent pour cette reconnaissance. Ces mobilisations ont certes incité le ministère de l’Intérieur à élaborer trois circulaires reconnaissant le droit des femmes aux terres collectives. Mais entre cette reconnaissance administrative et la consécration de ce droit dans la réalité, les femmes des terres collectives rencontrent de nombreux obstacles visant à les priver de leurs droits.

• Le parc Sindibad décroche le permis de construire
Après la dérogation, Sindibad décroche le permis de construire. La décision, qui vient d’être rendue par la Commission des autorisations de Casablanca (agence urbaine, commune, préfecture, Lydec…), ne porte que sur la partie «parc d’attractions et de loisirs». Ce qui devrait permettre aux deux investisseurs Somed et Alliances Développement Immobilier de lancer les premiers travaux de construction. Prévu sur une superficie de 32 ha, le parc d’attractions coûterait 350 millions de DH. Et c’est la société «Sindipark», détenue à 100% par Sindibad Beach Resort (67% de Sindibad holding et à 33% de Somed et Alliances), qui s’occupera de la réalisation du parc et son exploitation (sur 30 ans).
La durée prévisionnelle des travaux est de 24 mois. Pour la composante résidentielle, le chantier devrait être réalisé par phases. Les premières livraisons sont prévues pour 2014. Le coût global du projet est estimé à 2,2 milliards de DH.

• Le groupe Saham lâche Bigdil
Après Sergent Major, Bossini et Via Setta, le groupe Saham vient de céder Bigdil à son directeur général, Mohamed Mouhyi. Spécialisée dans la distribution des accessoires de mode, la franchise avait été créée en 2010.  Bigdil est ainsi la quatrième franchise cédée par la holding à ses propres salariés.

• Renault-Dacia rafle près de 38% de part de marché
La marque automobile française cartonne. Au terme des 5 premiers mois de l’année, elle a vendu quelque 20.800 véhicules. Soit près de 24% de plus que la même période 2011. Sa part de marché passe ainsi à environ 38%. Sa marque Dacia, qui s’est vendue à plus de 11.850 unités, est désormais leader sur le marché, avec une part de 21,6%.      

• Convention entre la CGEM et DHL
La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et DHL viennent de signer une convention de partenariat. Un accord qui permettra aux PME membres de l’Organisation patronale de bénéficier d’une réduction de 50% des tarifs de l’opérateur de la messagerie.

• La CGEM verrouille l’accès à ses publications
Depuis quelques jours, l’accès aux différentes publications de la Confédération patronale, notamment le magazine CGEM Mag, est verrouillé. La consultation de la base documentaire de la Confédération est désormais réservée aux entreprises à jour dans leurs cotisations.
• Le programme Moussanada TI monte en gamme
L’Agence nationale de promotion des PME (ANPME) vient de revoir le référentiel du programme Moussanada TI. La nouvelle version sera bientôt rendue publique. Le champ d’action de Moussanada TI sera élargi à l’acquisition de plusieurs types de logiciels, de progiciels et même du hardware, notamment le matériel lié à certaines applications, tel que les serveurs ou encore les traceurs. 

• Amal Entreprises tient une assemblée générale ordinaire
L’antenne casablancaise de l’organisation patronale Amal Entreprises tient sa première assemblée générale ordinaire, ce samedi 9 juin. A l’ordre du jour, la constitution des commissions de travail, l’établissement d’un plan d’action… Le challenge pour les participants sera d’identifier deux problématiques propres à l’entreprise et de formuler des propositions aux pouvoirs publics pour les résoudre. Pour l’heure, Amal Entreprises compte plus de 200 entreprises membres.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc