Competences & rh

RAM externalise la formation de ses hôtesses

Par L'Economiste | Edition N°:3744 Le 20/03/2012 | Partager
Trois écoles privées agréées pour le moment
D’autres sont en cours d’audit

Jusqu’ici, la formation des hôtesses et stewards était assurée par RAM Academy, après un concours d’accès. Aujourd’hui, RAM préfère puiser directement ses jeunes recrues auprès des écoles homologuées

Une véritable révolution! Royal Air Maroc n’assurera plus la formation de ses hôtesses de l’air et stewarts. La compagnie vient en effet d’agréer trois écoles privées de formation spécialisée (sur une vingtaine de postulants). Une quatrième école est en cours de validation cette semaine, selon Abdelaziz Raïs, DRH de RAM.
Les jeunes qui souhaitent embrasser une carrière d’hôtesse de l’air ou de steward doivent donc vérifier au préalable si l’école de leur choix est bien agréée par RAM. «Nous n’allons plus assurer la formation de ces profils. Nous prendrons le produit de ces écoles après un stage dans nos avions», affirme Driss Benhima, PDG de RAM. La compagnie supprime ainsi le concours d’accès à ces métiers et embauchera dorénavant directement les diplômés des écoles répondant à un certain nombre de pré-requis de la compagnie. Ces derniers seront également pris en charge pour des stages en alternance durant leur cursus de 2 ans. Avis donc aux parents désireux d’inscrire leurs enfants dans cette filière, car toutes les écoles ne répondent pas aux exigences RAM. «Nous sommes en train de passer en revue au fur à mesure les nombreux centres de formation dans les différentes villes du pays et nous allons donc agréer ceux qui répondent à nos critères», ajoute Driss Benhima.
Mais pour être habilitée, l’école doit d’abord être homologuée par la  direction générale de l’aviation civile (DGAC), avant d’être auditée par RAM.
Pour l’heure, trois établissements sont retenus. Il s’agit de ETF Duale (Casablanca), CCFA (Marrakech) et ESARC-Studair (Rabat). D’autres suivront dès la fin du processus d’audit. «Auparavant, nous recrutions des jeunes ayant bac + 2 ou 3 de divers horizons dont nous assurions la formation. Aujourd’hui, nous préférons avoir recours à des professionnels et puiser directement auprès de ces écoles les jeunes recrues en fonction de nos besoins», explique Abdelaziz Raïs. Les diplômés de ces écoles n’auront plus qu’à suivre une formation plus courte pour les adapter à l’environnement RAM.
«Nous avons été choisis car nous sommes homologués par la DGAC et agréés en tant que centre de formation et d’examen pour le certificat de sécurité et sauvetage (CSS), sans oublier nos équipements et notre infrastructure de haut niveau», assure Youssef Fahmi, DG de CCFA (Marrakech). L’établissement de formation est également en cours de certification ISO 9000.
Outre RAM, les lauréats CCFA sont recrutés par d’autres compagnies aériennes comme Air Arabia, Jet4you, Emirates, Etihad, Qatar Airways … «De même, le diplôme de l’école accréditée est l’équivalent d’un deug», tient à préciser Fahmi. Le cursus de formation dans cet établissement, d’une capacité de 180 places, coûte en moyennes 50.000 DH pour les deux ans. «Nous avons été retenus principalement pour la qualité de notre corps enseignant», affirme pour sa part Mamoun Iraqi, DG de ETF Duale, qui a lancé la formation hôtesses/stewards en 1998. L’école est également homologuée par la direction de l’aviation civile pour la formation et l’examen du CSS. Le coût de formation s’élève à 60.000 DH environ pour les deux ans de formation à ETF Duale dont la capacité totale est de 400 étudiants sur 3 sites.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc