Habillage_leco
Economie

Les crédits bancaires en petite forme

Par | Edition N°:3737 Le 09/03/2012 | Partager
L’encours des prêts est en repli de 0,8% à fin janvier
Mais, les crédits immobiliers et à la consommation sont en progression
Léger recul des créances en souffrance

Après l’accélération de la production lors des deux derniers mois de 2011, les établissements de crédits semblent reprendre leur souffle. A fin janvier, l’encours des prêts bancaires est en recul de 0,8% par rapport à décembre 2011. La baisse se chiffre à 5,4 milliards de DH

LA courbe de croissance des crédits bancaires s’aplatit entre fin décembre et janvier 2012. Après l’accélération de la production au cours des deux derniers mois de 2011, les établissements de crédits semblent reprendre leur souffle. En dépit de la tension sur les liquidités, les banques ont accordé plus de crédits en 2011 que les années précédentes. Elles ont distribué au total 65,1 milliards de DH contre 44,3 et 50,9 milliards de DH respectivement en 2010 et 2009. Mais de toute évidence, elles démarrent timidement l’année 2012. A fin janvier, l’encours des prêts bancaires est en repli de 0,8% par rapport à décembre 2011. La baisse se chiffre à 5,4 milliards de DH. Les évolutions sont diverses d’un segment à l’autre. Au terme du premier mois de l’année, les prêts à la consommation et immobiliers sont en légère hausse. Pour les premiers, l’encours progresse de 502 millions de DH en un mois soit une progression de 1,4%. Là, la distribution reprend de la vigueur après une légère baisse de 0,6% enregistré entre décembre et novembre 2011. Globalement, les crédits à la consommation ont bouclé l’année en hausse de 10,5%. Une performance similaire était également enregistrée sur le segment immobilier. L’encours avait alors atteint 207,1 milliards de DH. A fin janvier, il augmente légèrement de 0,1% soit 200 millions de DH. Par branche, les prêts à l’habitat, notamment ancien, ont crû de 0,2% en un mois. Ces dernières années, l’intérêt pour l’immobilier ancien s’est accru. Les professionnels prévoient encore une hausse des transactions en 2012. L’année dernière, les transactions de ce type de biens ont progressé de 15,4% selon les statistiques de Bank Al-Maghrib. Sur le dernier trimestre qui prend également en compte les ventes enregistrées en janvier 2012, les transactions ont progressé de 5,4% d’un trimestre à l’autre et 25% sur une année. Concernant les crédits accordés aux promoteurs immobiliers, ils ont augmenté de 0,7%. Par contre, les autres segments suivent une tendance inverse. Les prêts à l’équipement ont ainsi baissé de 0,6% en janvier. La contre-performance est plus importante au niveau des comptes débiteurs et crédits de trésorerie. Ils sont en recul de 2,1%. Quant aux créances en souffrance, ils enregistrent une légère amélioration de 82 millions de DH en janvier.


F. Fa.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc