fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

lundi 28 juillet 2014,
En cours de chargement ...
Votre journal aujourd´hui

Jours fériés
Les salariés peu gâtés en 2012
15 jours fériés, dont 5 un dimanche
Ecoles: des vacances décalées selon le système

   
Jours fériés  Les salariés peu gâtés en 2012

Tous les Marocains ne seront pas en vacances en même temps, encore moins sur les mêmes périodes. En effet, pour 2012, l’écart entre les vacances des écoles publiques marocaines et les missions étrangères (française, espagnole, italienne ou américaine) se creuse.
Le nombre des vacances du public a été revu à la baisse, seulement 30 jours en 2012. Réparties en deux temps, elles se dérouleront tout d’abord, du dimanche 29 janvier au dimanche 12 février: ce sont les vacances du milieu de l’année scolaire et qui coïncident avec l’Aïd El Mawled. Pour celles du deuxième semestre, elles sont prévues du dimanche 8 avril au dimanche 22 avril. Les écoles des missions françaises totalisent quant à elles, pour l’année 2012, quelque 50 jours de vacances. Les élèves de ces établissements sont en vacances jusqu’au mardi 3 janvier. Les vacances d’hiver sont programmées sur une période de 16 jours, du samedi 18 février au lundi 5 mars. Enfin, arrivent celles du printemps, les dernières de l’année scolaire en cours: du samedi 21 avril au lundi 7 mai.
Les élèves et jeunes étudiants profiteront ainsi de nombreux jours de repos. Ce qui est loin d’être le cas des salariés. En effet, entre les fêtes nationales et religieuses, seulement 15 jours seront fériés, dont cinq tombent un dimanche. A commencer par le Nouvel An. Mais bonne nouvelle, le 11 janvier tombe un mercredi, donc ce sera l’occasion de couper la semaine en deux. Le 5 février qui marque la naissance du Prophète, tombe lui aussi le jour du repos hebdomadaire. Mais comme c’est la règle pour les fêtes religieuses, les salariés vont pouvoir bénéficier du lundi. Après, il faudra attendre jusqu’au mardi 1er mai, jour de la Fête du travail, pour programmer un long week-end, si le patron est d’accord. Encore une fois, rien en juin et durant tout le début juillet.
Le 30, le Maroc célèbrera la Fête du Trône, la plus importante fête nationale. Rappelons que cette fête a été instaurée en 1934 par des nationalistes marocains pour défier les autorités coloniales françaises. Suivra, le 14 août avec la commémoration de la bataille d’Oued Ed Dahab, qui marque le retour des provinces sahariennes au Maroc.
Même si les dates du mois de Ramadan ne sont pas fixées à l’avance, conditionnées par l’apparittion du croissant de la lune, le jeûne devrait se dérouler du 18 juillet au 19 août. Pour la fin du mois sacré (Aid Al Fitr), les salariés bénéficient de deux jours. Mais, ils ne pourront pas profiter du 20 août qui marque la célébration de la Révolution du Roi et du peuple. Une journée qui rappelle la déportation de feu SM Mohammed V, après sa destitution par les autorités françaises en 1953: cet évènement avait provoqué un sursaut de nationalisme dans la population outrée par ce geste de la puissance coloniale. Les salariés pourront se rattraper le 21 août, date de l’anniversaire de SM le Roi Mohammed VI et qui coïncide avec la Fête de la Jeunesse.
Ensuite, le 6 novembre, le Maroc commèmore l’anniversaire de la Marche verte: une marche vers le Sahara occidental, territoire colonisé par l’Espagne depuis 1884 et qui a rassemblé près de 400.000 civils marocains. A la mi-novembre, l’on devrait fêter (tout dépend de la lune!) le 1er Moharram, le jour de l’an de l’année hégirienne. Trois jours plus tard, le 18 novembre, c’est la Fête de l’indépendance qui célèbre la fin du protectorat de la France sur le Maroc en 1956. Puis, le 26 octobre, l’on fêtera durant deux jours, l’Aid El Adha, la Fête du sacrifice du mouton. Les deux jours fériés à cette occasion seront les derniers de l’année 2012.

 

Rentrée scolaire


Quant aux élèves, la rentrée scolaire pour l’année 2012/2013 est d’ores et déjà prévue pour le mardi 4 septembre 2012 pour les écoles des missions françaises. Les professeurs, eux, auront repris la veille le lundi 3 septembre. En ce qui concerne les écoles publiques, le ministère de l’Education nationale précise que la rentrée scolaire se déroulera par étapes et selon un planning précis. En effet, la reprise du travail pour le personnel administratif, les fonctionnaires et les cadres des différents services financier, pédagogique et social est prévue pour le 2 septembre. Pour les inscriptions des élèves dans les établissements scolaires, ils se dérouleront du 2 au 8 septembre. Enfin, les étudiants retrouveront les bancs de l’école le 15 septembre.


Zineb SATORI