fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

mardi 29 juillet 2014,
En cours de chargement ...
Votre journal aujourd´hui

Université Internationale de Rabat
Diyar Al Madina rejoint le tour de table
Une convention l’a officialisé
Objectif: la gestion de la cité universitaire
Une capacité d’accueil de 430 lits avec 276 chambres

   

L’Université Internationale de Rabat (UIR) continue sur sa lancée novatrice. Aujourd’hui, elle offre à ses étudiants un campus conçu selon les normes internationales. Sa gestion a été confiée à Diyar Al Madina, filiale de CDG Développement. Pour ce faire, Noureddine Mouaddib, président de l’UIR, et Faiçal Belhassan, DG de Diyar Al Madina, ont récemment paraphé une convention qui fixe les modalités de cette gestion. «Notre stratégie est de nous concentrer sur notre métier de l’enseignement et de la recherche et de confier tout ce qui est services aux professionnels du secteur», souligne Nourredine Mouaddib. Pour Hamid Abdellaoui, secrétaire général de l’université, le choix de Diyar Al Madina s’explique par son expérience. «Cet opérateur est le seul sur le marché national à disposer de l’expertise et du savoir-faire dans ce domaine», précise-t-il.
Après Bayt Al Maârifa, Dyar Al Madina confirme encore une fois son positionnement en faveur de la réalisation des résidences universitaires. Dans le cadre de ce partenariat, ce spécialiste de la gestion locative a mis à la disposition de l’UIR «un produit novateur qui diffère des autres cités universitaires». En effet, cette résidence s’étale sur une superficie de 9.500 m2 avec une capacité d’accueil de 430 lits et qui atteindra à terme 2.580.
La première tranche de ce projet a été ouverte aux étudiants le 17 de ce mois. Le coût de la réalisation est estimé à 80 millions de DH. Elle comporte 276 chambres totalement équipées (matelas, bureaux, kitchenettes, douches). Dans ce total, il y a 156 chambres doubles et 120 individuelles.
Le prix du loyer varie en fonction du type de la chambre: 2.200 DH pour les singles et 3.400 pour les doubles.
«A l’heure actuelle, 350 réservations sont faites et 200 étudiants sont déjà installés. Il s’agit d’étudiants en provenance de tout le Maroc y compris de Rabat», a précisé le président de l’université. Pour Faiçal Belhassan, «les R’batis qui sont inscrits à l’UIR ont également souhaité avoir une chambre dans la cité. Ils veulent rester dans leur milieu estudiantin. Pour eux, il ne s’agit pas d’un simple espace d’habitation mais également d’un lieu partagé entre eux».
Au-delà du logement, cette résidence s’est dotée d’espaces wifi, de salons d’accueil pour les visiteurs, de salles d’études et de commerces. Des espaces verts ont été également aménagés tout autour de cette cité. L’idée est d’offrir toutes les conditions pour le bien-être des étudiants. Diyar Al Madina a également mis en place un système renforcé de gardiennage et de télésurveillance en permanence. Une attention particulière a été accordée aux aspects sécuritaires. «Nous recevons des étudiants et nous avons la responsabilité d’assurer leur sécurité», précise le SG de l’université. L’entretien des chambres n’est pas du reste. Des équipes sont mises en place pour assurer l’hygiène et répondre aux besoins des résidents.
En marge de cette cérémonie de signature, le président de l’université et le DG de Diyar Al Madina ont également procédé à l’inauguration officielle du premier bâtiment de l’université dédié à l’enseignement. Celui-ci comprend une partie académique et administrative et une autre réservée à l’enseignement (classes et amphithéâtres). D’une capacité de 1.200 étudiants, cet espace a été construit sur une superficie de 10.500 m2.

D’autres bâtiments à construire

Sur une enveloppe budgétaire de 1,2 milliard de DH, l’université a investi 250 millions de DH pour la mise en place du bâtiment et de la cité ainsi que les voiries et l’assainissement destinés à l’aménagement du terrain. Pour les 4 années à venir, elle prévoit la construction de 5 autres bâtiments qui recevront prés de 6.000 étudiants. Pour l’année prochaine, elle accueillera 500 étudiants.

Soumaya BENCHERKI