Entreprises

Matériel orthopédique
Un groupe français s’implante à Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:3624 Le 27/09/2011 | Partager
La société fournit de l’appareillage sur mesure pour handicapés
Elle cible le réseau d’assurances et de médecins

PROTHÈSES, orthèses, corsets, vêtements de contention… autant de matériel paramédical (au service du handicap) dont Proteor Maroc a fait son cheval de bataille. Le groupe français spécialiste de la fabrication d’appareillages orthopédiques externes a décidé de s’installer au Maroc et d’y créer ainsi sa douzième filiale. Celle-ci est dirigée depuis janvier 2011 par Leila Benzakour, orthoprothésiste forte de 15 années d’expérience dans le domaine. Ayant débuté sa carrière en France au sein du groupe Proteor, Benzakour a décidé à son retour au Maroc de créer sa propre société d’orthopédie externe qu’elle a dirigée pendant plus de 8 ans. En 2009, elle laisse de côté sa propre création et s’associe à Proteor pour accompagner le projet d’implantation du groupe au pays. Aujourd’hui, Proteor Maroc, qui inaugurera son siège ce jeudi 29 septembre, réalise un chiffre d’affaires de plus de 2 millions de DH et emploie 7 personnes dont un cadre dirigeant, 3 techniciens, du personnel administratif et des ouvriers d’atelier. «Nous envisageons l’embauche à court terme d’orthoprothésistes et d’ouvriers spécialisés», souligne Benzakour.
La société fabrique le matériel destiné aux handicapés et aux personnes à mobilité réduite (suite à une prescription médicale). Par exemple, suite à une amputation, elle concevra pour le patient les orthèses destinées au soutien de la fonction déficiente ou du membre. Elle se chargera, en plus de la livraison de l’appareil, d’effectuer des visites régulières d’entretien. «Il ne s’agit donc pas d’une activité industrielle mais d’une activité paramédicale: fabriquer sur mesure et sur moulage en fonction du handicap ou de l’atteinte de chaque patient». Le matériel est destiné aussi bien aux enfants qu’aux adultes confrontés à un handicap physique passager ou permanent. Il est pris en charge par l’assurance maladie et par les mutuelles privées. «Pour notre stratégie commerciale, nous comptons signer prochainement des conventions avec les grandes compagnies d’assurances», précise l’orthoprothésiste. La filiale prévoit en outre l’ouverture de succursales un peu partout dans le Maroc en vue de profiter des avantages liés à la proximité.
L’activité orthopédique est de plus en plus demandée, notamment dans un marché marocain où peu de grands groupes se sont installés jusqu’ici. «Bien sûr, la concurrence existe, mais la taille, l’envergure internationale et la compétence de notre groupe nous permet de garantir une qualité des produits et services de haut niveau», insiste Benzakour. La filiale marocaine dispose de l’appui du groupe français, ce qui lui permet d’être en permanence «à jour en matière technique tant du point de vue prestations offertes qu’au point de vue aptitudes et formation de notre personnel technique». Proteor a installé le siège social de sa filiale marocaine à Casablanca. Les locaux, d’une superficie de 400 m2, ont nécessité un investissement de 2 millions de DH. Proteor monde est un groupe français présent dans plus de 60 pays, notamment pour des activités d’export, et réalisant un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros.

A. N.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc