fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

dimanche 20 avril 2014,
En cours de chargement ...
Votre journal aujourd´hui

Festival Jawhara
500 artistes au programme
Les festivités du 20 au 24 juillet
50 concerts, 15 spectacles de rue, 5 pièces de théâtre…

   
Festival Jawhara 500 artistes au programme
La libanaise Carole Samaha donnera trois concerts pour la première édition du festival international Jawhara

Ce sont ses premiers pas dans le monde déjà bien peuplé des festivals marocains. Et pourtant, avec plus de 500 artistes au programme, le festival international Jawhara pourrait concurrencer les plus vieux. Organisé par la province d’El Jadida et l’Association des Doukkalas, cet événement aura lieu du 20 au 24 juillet à Azemmour, El Jadida et Sidi Bouzid. Ce ne sont pas moins de 150 .000 festivaliers qui sont attendus pour cette première édition.
Alors qu’El Jadida accueille au même moment le moussem moulay Abdellah Amghar, la première édition de Jawhara Talents et Malhounnyat, le festival international Jawhara est présenté par les organisateurs comme «la colonne vertébrale des trois événements». Un festival qui mérite bien son appellation «international». El Jadida s’apprête en effet à vibrer aux rythmes du chaâbi, rap, rock, raï, flamenco, malhoune, andaloussi, amazighi, salsa.

. Les chanteurs libanais, portugais, brésiliens, colombiens, marocains se produiront sur les scènes d’El Jadida, Azemmour, Breija et Sidi Bouzid. Au programme, Carole Samaha, Mostapha Bourgogne, Stati, Hamid El Kasri, Fnaine, Cheb Bilal, Gisela Joao…
L’ouverture du festival sera marquée par une parade de 200 artistes dans les grandes artères d’El Jadida. Les troupes d’art populaire marocain seront présentes à cette parade en compagnie d’artistes du brésil, de la Colombie et d’Espagne. Un spectacle, réunissant des artistes de cirque, des musiciens et des hommes de théâtre, sera organisé par les troupes espagnoles Rolabola et Santuka de Fuego.
Les festivaliers pourront se rendre tous les jours de 10h à 20h à l’exposition «rencontres avec la mémoire du mouvement » aux galeries Chaïbia Talal et Abdelkbir Khatibi d’El Jadida. Ayant pour objectif de promouvoir le patrimoine marocain, un artiste confirmé parrainera un jeune peintre. Six pièces de théâtre, racontant les difficultés du quotidien, seront présentées au théâtre municipal d’El Jadida et à la maison des jeunes d’Azemmour. Une installation d’art vidéo créée par un peintre, un vidéaste, un photographe et un musicien de l’Ecole des beaux arts de Casablanca illuminera la citerne portugaise d’El Jadida.
Enfin, quinze ateliers ayant pour but de sensibiliser les jeunes aux valeurs de la citoyenneté seront animés par des étudiants de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC) ainsi que des professeurs d’art. Un feu d’artifice clôturera ce festival multiculturel le dimanche 24 juillet et ajoutera encore des couleurs à la belle ville d’El Jadida.

Y. M. avec F. E. O.