Régions

Casa Patrimoine maintenue, et après?

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5404 Le 04/12/2018 | Partager
Un bilan peu reluisant jusqu’ici
Plusieurs chantiers emblématiques en souffrance
Coupole Zevaco, vélodrome, marché central, inventaire du patrimoine…
casa-patrimoine-004.jpg

La rénovation de la coupole de Zevaco (appelée aussi Kora ardia) est l’un des chantiers ayant pris du retard. Il est aujourd’hui repris en main par Casa Aménagement.  Ce projet, démarré début 2017 et  dont le coût global avoisine les 14 millions de DH, est majoritairement financé par l’opérateur koweïtien Al Ajial Holding, qui y contribue à hauteur de 11,5 millions de DH (Ph. L’Economiste)

Au bout de 4 années d’existence, la SDL n’affiche pas beaucoup de réalisations à son actif. Après des mois d’expectative et des rumeurs de dissolution, les autorités locales ont finalement décidé de maintenir Casa Patrimoine en vie. Taoufik Naciri, ex-secrétaire général de la wilaya de Casa-Settat a été nommé à la tête de cette structure avec l’objectif de lui redonner un second souffle.

Ce dernier reprendra donc les chantiers en stand-by, qui sont classés en 3 types d’actions: structurantes, ponctuelles et d’incitation. La première catégorie concerne notamment le lancement d’études stratégiques sur le patrimoine culturel (inventaire…).

Le second volet a trait à la sauvegarde et la réhabilitation d’édifices historiques et la requalification des espaces publics et paysagers. Quant aux actions d’incitation, elles se résument au ravalement de façades, mise en lumière des bâtiments et sites patrimoniaux et restauration et aménagement des passages historiques.

Dans sa nouvelle formule, la SDL prend aussi une dimension régionale. Elle compte en effet mobiliser les investissements pour identifier et exécuter des projets de mise en valeur des centres historiques, le ravalement et la mise en lumière de 30 édifices et espaces publics et la création de 4 musées. Elle entamera également le processus de réhabilitation des kasbahs et des médinas de la région. 

Lancée en 2014, dans la foulée du plan de développement du Grand Casablanca, Casa Patrimoine avait comme mission principale la sauvegarde du patrimoine de la ville à travers une série d’actions. Elle devait notamment superviser les opérations de réhabilitation et rénovation du vélodrome, du marché central, de la coupole Zevaco (ou Kora ardia), la villa Karl Fick et la cathédrale Sacré Cœur, mais aucun de ces chantiers n’a abouti. La ville a finalement décidé de confier ce travail à une autre SDL Casa Aménagement (cf. édition du 12 juillet 2018).

Casa Patrimoine devait également établir un inventaire global et un atlas du patrimoine de la capitale économique. L’opération a été reprise par l’Agence urbaine de Casablanca (AUC).

A signaler qu’en 2018, 3 nouvelles SDL ont vu le jour à Casablanca. Il s’agit de Casa Ressources (chargée de fructifier les revenus de la commune), Casa Aswak (qui gérera les marchés de gros et les abattoirs) et Casa Environnement (qui prend en charge la propreté, les plages, les 3D…). Les trois nouvelles entités viennent donc s’ajouter à Casa Aménagement, Casa Transport, Casa Prestations, Casa Events et Animation, Casa Patrimoine et Idmaje Sakane, soit 9 SDL au total.

Missions de la SDL

Les En vertu de ses statuts et des missions qui lui sont conférées, la SDL Casa Patrimoine doit entreprendre les actions suivantes:
Élaborer un inventaire du patrimoine culturel local
Etudier, définir et exécuter un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine
Mettre en œuvre l’ensemble des opérations permettant la sauvegarde et l’exploitation du patrimoine architectural, culturel, naturel local
Encourager la recherche scientifique et les travaux d’expertise relatifs au patrimoine architectural, naturel et quartiers historiques
Promouvoir la richesse du patrimoine au niveau local ou à l’échelle internationale et mobiliser, entre autres, les moyens de la coopération internationale pour le préserver
Développer l’expertise technique en matière de valorisation du patrimoine et tisser des partenariats avec les acteurs publics et privés.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc