Entreprises

R&D: Masen fait appel à l’expertise belge

Par Nadia DREF | Edition N°:5403 Le 03/12/2018 | Partager
L’agence conclut un partenariat avec CMI Energy
Il porte sur les technologies de récepteurs solaires
Objectif: développer la R&D pour créer des tours solaires

MASEN enchaîne les partenariats. Cette fois-ci c’est plutôt dans le domaine de la recherche & développement. En marge de la mission économique belge, l’agence chargée de piloter les énergies renouvelables vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe belge CMI Energy.

Un partenariat portant sur les technologies de récepteurs solaires. Différents éléments seront étudiés et testés par les deux parties, qui collaboreront au développement des tours solaires de demain.  Au départ, une tour solaire expérimentale pourrait être montée sur la plateforme Masen R&D à Ouarzazate. Cette plateforme accueille déjà les projets co-développés avec d’autres partenaires industriels de Masen sur des technologies solaires à concentration tels le solaire Fresnel et le solaire parabolique à concentration.

CMI Energy accompagnera Masen dans la conception d’échangeurs ainsi que dans l’ingénierie et la maintenance des technologies de tours solaires. Pour Mustapha Bakkoury, président de Masen: «Cette opportunité de collaboration est tout à fait en ligne avec notre stratégie R&D. Elle nous permet d’intégrer le cercle restreint des développeurs de technologies haute température pour tours solaires».

Le top management du groupe belge se réjouit d’apporter son savoir-faire à Masen et de renforcer son ancrage au Maroc, où de grands projets de centrales thermo-solaires sont en cours. «En tant que concepteur d’équipements-clés des centrales solaires, nous sommes heureux de renforcer nos liens avec Masen», fait valoir Jean-Michel Gheeraerdts, président de CMI Energy.

Ce partenariat contribuera au renforcement de l’écosystème solaire. Sa mise en œuvre permettra, à terme, un accompagnement des industriels marocains dans leur montée en compétence pour maîtriser ce maillon critique de la chaîne de valeur des tours solaires. Un bon coup d’accélérateur pour l’écosystème des EnR dont les prévisions seront révisées à la hausse. En 2020, le renouvelable dépassera 42% dans le mix énergétique. Il pourrait se situer à 45%, selon les estimations du ministère de tutelle.

200 ans d’expertise

Spécialiste de la production de vapeur depuis 200 ans, CMI Energy est un leader mondial dans la conception et la fourniture de chaudières de récupération de chaleur, thermo-solaires, maritimes pour méthaniers et industrielles. Le groupe belge s’est spécialisé dans les chaudières pour centrales thermo-solaires à tour. Installés en haut d’une tour, ces dispositifs solaires captent les rayons solaires réfléchis par des miroirs au sol et produisent de l’énergie sous forme de sels fondus ou de vapeur pour alimenter une turbine permettant de produire de l’électricité. L’offre de CMI Energy s’étend aux chaudières industrielles, destinées à plusieurs secteurs tels que la chimie, la pétrochimie, la biomasse, l’incinération… CMI Energy propose également des services d’expertise, d’assistance technique, de réhabilitation et de modernisation de tous types de chaudières.
Dans tous ces domaines, CMI Energy s’impose par son savoir-faire technologique et sa maîtrise en gestion de projets dans le monde entier. Ses équipes sont basées en Belgique (à Liège et Willebroek) et aux Etats-Unis (à Erié en Pennsylvanie). Ses licenciés Wuxi, S&T et Larsen & Toubro couvrent respectivement la Chine, la Corée du Sud et l’Inde.

Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc