Competences & rh

Journalisme et com: Besoin de profils formés

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5362 Le 02/10/2018 | Partager
Rédacteurs, community managers, RP, conseils en com… des compétences clés
Pour accompagner un secteur en mutation
Les universités publiques aussi se positionnent dans le domaine
journalisme_et_com_062.jpg

Le besoin en compétences formées et professionnelles se fait sentir sur le marché. Avec le développement des médias, notamment électroniques, ces dernières années, agences RP, départements de com au sein des entreprises, community management… les débouchés sont nombreux (Ph. Libres de Droits)

Toutes les organisations sont amenées à relayer des informations, défendre leur image, ou encore gérer des crises. L’enjeu est d’autant plus important à l’ère d’internet et des médias sociaux.  Une communication ratée ou une information mal présentée, partagées en une fraction de seconde, peuvent être lourdes de conséquences.

Au Maroc, le secteur se développe de plus en plus. De nombreux médias, principalement électroniques, et agences de com, ont vu le jour. De leur côté, les entreprises sont plus nombreuse à monter des départements de communication. Le besoin en compétences formées va ainsi crescendo. RP, conseil en com, rédacteurs, community managers… sont autant de profils recherchés. Toutefois, les professionnels et les ressources qualifiées se font rares, dans ce secteur en pleine mutation.

Quelques universités publiques se sont positionnées sur des formations dédiées ces dernières années. A l’université de Casablanca, par exemple, les facultés des lettres de Aïn Chock et de Ben M’Sik proposent des licences professionnelles en médias et communication.

«Sur ces spécialités, nous enregistrons de forts taux de réussite et d’insertion professionnelle», relève le président de l’université de Casablanca, Driss Mansouri. «C’est vers ces filières porteuses que nous souhaitons dorénavant orienter les formations dans les facultés à accès ouvert. Les spécialités comme les études islamiques ou encore l’arabe classique sont révolues», ajoute-t-il.

D’autres facultés publiques choisissent d’insérer des modules en journalisme et communication au sein de filières diverses. C’est le cas de la faculté des lettres et sciences humaines d’El Jadida, qui propose un master en interculturel intégrant ce module.

L’objectif est de doter les étudiants de compétences en matière de rédaction et de recherche terrain, tout en renforçant leur esprit critique et leur capacité d’analyse et de synthèse. Car, outre les aptitudes techniques, la formation en journalisme et médias permet d’inculquer de précieux soft skills (techniques rédactionnelles, maîtrise de la langue, communication, gestion du temps, analyse...).

En parallèle, quelques rares écoles et instituts spécialisés dans le domaine existent. Dont l’ESJC à Casablanca (voir article ci-dessous) et l’ISIC à Rabat.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc