Economie

Investissements: Les Britanniques tentés par le Sahara

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5270 Le 11/05/2018 | Partager
Il s’agit de partenaires potentiels de l’OCP qui cherche à diversifier ses fournisseurs
Des entreprises leaders sur le marché européen avec un chiffre d’affaires cumulé de plus de 35 milliards de DH
investissment_uk_sahara_070.jpg

Lors du road-show organisé par la Chambre de commerce britannique au Maroc et l’OCP, la délégation d’hommes d’affaires a rencontré des responsables et visité des installations du groupe dans la région de Laâyoune, notamment Phosboucraa, dont les activités ont «un impact positif sur le développement socioéconomique de la région»  (Ph. Privée)

Au-delà de l’ambiance tendue qui avait marqué l’adoption de la résolution du Conseil de sécurité sur le Sahara, la dynamique de développement des provinces du Sud poursuit son chemin. De plus en plus d’investisseurs étrangers sont intéressés par les opportunités d’affaires dans ces territoires.

Surtout avec le lancement d’un programme de développement de ces régions, avec un budget de 77 milliards de DH. C’est dans cette logique que s’inscrit la visite, la semaine dernière, d’une délégation d’hommes d’affaires britanniques à Laâyoune. Ce road-show a été organisé par la Chambre de commerce britannique au Maroc (BritCham) et le groupe OCP. De grands efforts ont été menés en amont pour favoriser la réussite de cette visite.

«La BritCham a lancé, en septembre 2016, une opération d’identification des grandes entreprises britanniques capables de répondre aux exigences et aux besoins de l’OCP», fait-on savoir. Le déplacement de cette délégation d’hommes d’affaires répond à la volonté de l’OCP de diversifier ses fournisseurs, dans le cadre de son programme d’investissement 2008-2025, doté d’un budget de 21 milliards de dollars.

Parmi les opérateurs britanniques ayant participé à ce road-show, on retrouve des leaders sur le marché européen, avec un chiffre d’affaires cumulé de plus de 2,5 milliards de livres sterling, soit 35 milliards de DH.

C’est le cas notamment de CDE Global, «1re société d’équipement de traitement par voie humide pour le sable et les granulats. Idem pour l’un des plus grands opérateurs spécialisés dans la conception et la fabrication d’équipements et de services de calibrage pour l’industrie minière et métallurgique, MMD Mineral Sizing.

Cette dynamique de prospection dans la région de Laâyoune coïncide avec le déblocage par les autorités britanniques d’un budget de 3 milliards de livres sterling en vue de soutenir les entreprises désirant exporter leurs produits ou s’installer au Maroc.

D’où l’importance de ce road-show, marqué par des visites de certaines installations de l’OCP, notamment à Phosboucraa. Au-delà des aspects de production, le déplacement des hommes d’affaires britanniques a permis aux responsables du groupe OCP de corriger certaines fausses idées véhiculées par les ennemis de l’intégrité territoriale.

Cela est passé notamment par la présentation de l’impact positif de Phosboucraa et de sa Fondation en faveur du développement économique et social de la région. Cette visite est intervenue quelques jours avant l’épilogue heureux pour l’OCP après la restitution de la cargaison de phosphates saisie en Afrique du Sud.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc