Entreprises

Automobile: Une usine pour l’outillage à Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5263 Le 02/05/2018 | Partager
Un métier inconnu qui vient grossir le savoir-faire des équipementiers au Maroc
10 millions d’euros pour fournir le site Snop de Tanger
usine-pour-loutillage-063.jpg

Outillage, un métier quasi inconnu au Maroc qu’introduit Smom, entreprise du groupe FSD (Ph. Adam)

Le Maroc améliore son savoir-faire dans le secteur automobile avec un nouveau métier, l’outillage. Le groupe FSD (déjà présent via Snop, emboutisseur travaillant pour les constructeurs automobiles) vient d’inaugurer l’usine de son outilleur en chef, Smom.

Cette société fabrique les outils servant à l’emboutissage, des sortes d’empreintes qui donnent leur forme aux feuilles d’acier pour former la carrosserie et le reste du châssis du véhicule. Il s’agit d’un travail de haute facture à cheval entre l’artisanat et la mécanique de précision avec des tolérances se mesurant au centième de millimètre, soit le dixième de l’épaisseur d’un cheveu.

Le site qui s’étend sur environ 5.000 m2 aura nécessité un investissement de 10 millions d’euros, un peu plus de 110 millions de DH. Il emploie une cinquantaine de personnes, avec la montée en puissance au cours des prochaines années de la production, ce nombre triplera pour atteindre les 150 employés, selon le management de Smom.

L’unité fournira l’usine mitoyenne de Snop, qui emboutit des pièces métalliques pour les usines de Renault au Maroc mais aussi pour d’autres constructeurs à l’étranger. L’outilleur sera aussi à même de fournir d’autres sites du groupe en Europe. Il prendra, petit à petit, la place de la production auparavant menée par le site chinois de Smom à Wuhan et la rapprochera de l’Europe afin de limiter les temps de livraison.

L’outillage est un métier difficile avec une formation pratiquement inconnue au Maroc d’où le pari de Smom sur la formation en interne, à l’instar de la formule de Snop. Il s’agit de recruter de jeunes recrues formées en interne à l’entreprise par des formateurs issus du site de Smom en Vendée.

La formation d’outilleur est très délicate et peut s’étendre sur plus de 5 ans, d’où l’intérêt de Smom à la prendre en charge en association avec l’OFPPT. Une convention a été signée avec ce dernier pour la formation dans une «école d’outillage» dédiée.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc