Entreprises

Le port de TangerMed démarre bien l’année

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5254 Le 18/04/2018 | Partager
24% en matière de trafic de véhicules et 3% pour les conteneurs
Le nombre de passagers a connu une baisse de 12% impacté par le mauvais temps
tangermed-054.jpg

Le trafic véhicules au port TangerMed suit l’embellie du secteur automobile marocain avec une croissance de 24% et un volume total de plus de 110.000 véhicules (Ph. Adam)

2018 s’annonce sous de bons auspices pour le complexe portuaire TangerMed. Le port a en effet entamé l’année avec des résultats positifs sur la quasi-totalité de ses indicateurs lors du premier trimestre. Comme cela est le cas en matière de trafic conteneurisé où le port a réussi à traiter 789.000 conteneurs EVP, soit une hausse de 3% par rapport à la même période de l’année précédente, selon des chiffres issus de l’Autorité portuaire de TangerMed.

La tiédeur de cette croissance est expliquée par l’arrivée à saturation de l’actuel quai, le TangerMed I. L’entrée en service dès l’année prochaine du premier quai du port TangerMed II exploité par APM Terminals permettra de relancer le trafic qui connaît une forte demande actuellement.

Au niveau du trafic roulier, l’activité est nettement plus dynamique avec une augmentation de 12% du volume des camions TIR qui ont transité par le port (soit un peu plus de 90.000). Ce moyen de transport est le plus usité pour les exportations marocaines et suit en cela le développement des filières exportatrices, surtout celles liées au secteur automobile.

Par contre, le trafic passagers a connu une nette baisse lors de la même période avec 373.000 passagers, ce qui correspond à une chute de 12%. Les mauvaises conditions climatiques avec forts vents et une pluviométrie exceptionnelle semblent être derrière ce ralentissement des voyages.

Ce climat maussade n’a pas impacté le trafic de véhicules sur les deux terminaux dédiés du port TangerMed. 110.576 véhicules ont été manutentionnés durant cette période soit une croissance de 24% avec une écrasante majorité pour le compte du constructeur Renault.

TangerMed est en effet le point de transit des véhicules destinés à l’export fabriqués par l’usine de ce constructeur à Tanger ainsi que ceux de la Somaca. La croissance de ces chiffres reflète celle de la production automobile qui affiche une croissance de plus de 10% par an.

Ces premiers mois de 2018 maintiennent le rythme enclenché en 2017 quand le complexe portuaire a pour la première fois de son histoire dépassé une limite symbolique en atteignant les 51,3 millions de tonnes, soit une croissance de 15% par rapport à 2016.

En termes de transport conteneurisé, le port avait réussi à faire mieux en 2016 avec 3,31 millions de conteneurs EVP (standards), soit 12% de croissance, alors que le port avait été prévu pour une capacité nominale de 3 millions de conteneurs, un volume qu’il a atteint dès 2014.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc