International

Chômage, déficits publics, investissements… Les bonnes prévisions de Bruxelles

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5205 Le 08/02/2018 | Partager
Tout dépendra des réformes et des politiques budgétaires
Le retour de la croissance bénéficiera au Maroc
croissance_equilibree_005.jpg

La croissance économique revient, encore faut-il qu’elle profite à tous. D’après Bruxelles, elle est plus équilibrée qu’elle ne l’était il y a dix ans et elle pourrait, s’avérer aussi plus durable

L’économie européenne affiche une solide santé en ce début d’année 2018. «La zone euro a retrouvé des taux de croissance qu’elle n’avait plus connus depuis la crise financière. Le chômage et les déficits publics continuent de baisser et les investissements augmentent enfin de manière significative», a indiqué  Pierre Moscovici, commissaire pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes.

La croissance économique est également plus équilibrée qu’elle ne l’était il y a dix ans et elle pourrait s’avérer aussi plus durable. Ceci à condition de mettre en place des «réformes structurelles intelligentes et des politiques budgétaires responsables».

La reprise économique chez les principaux partenaires du Maroc aura un impact positif sur l’économie marocaine. Elle peut être ressentie à plusieurs niveaux que ce soit sur la demande étrangère adressée au Maroc, les recettes touristiques, les transferts des MRE ou encore les flux d’investissements étrangers.
■ Une reprise soutenue: La croissance du PIB en 2017 est maintenant estimée à 2,4%. Ce qui dépasse les taux de 2,2% pour la zone euro et de 2,3% pour l’UE qui avaient été pronostiqués en novembre lors des prévisions économiques d’automne. Les prévisions de croissance pour 2018 et 2019 ont également été revues à la hausse depuis novembre. Aussi bien pour la zone euro que pour l’ensemble de l’UE, de 2,1% à 2,3% pour cette année et de 1,9% à 2% pour 2019. Cette amélioration des perspectives résulte à la fois d’une meilleure dynamique conjoncturelle en Europe. A cela s’ajoutent, l’embellie sur le marché du travail qui se poursuit et la confiance économique particulièrement élevée. Outre le redressement plus marqué que prévu de l’activité économique mondiale et des échanges commerciaux internationaux. La demande soutenue, le taux élevé d’utilisation des capacités et les conditions de financement propices devraient favoriser l’investissement au cours de la période couverte par les prévisions.

■ L’inflation devrait rester modérée: L’inflation sous-jacente (qui ne tient pas compte des prix volatils de l’énergie et des denrées alimentaires non transformées) devrait rester modérée. Le sous-emploi sur le marché du travail ne se dissipant que lentement et les pressions salariales demeurant restreintes. L’inflation globale, qui continuera d’être fortement influencée par les prix de l’énergie, devrait augmenter légèrement. Dans la zone euro, le taux d’inflation a atteint 1,5% en 2017. Il devrait stagner à 1,5% en 2018, puis augmenter à 1,6% en 2019.

■ Les risques: Les aléas entourant ces prévisions de croissance restent globalement équilibrés. La croissance économique pourrait dépasser les attentes à court terme, comme l’indique le niveau élevé de confiance économique. A moyen terme, les prix élevés des actifs sur les marchés financiers mondiaux pourraient pâtir d’une réévaluation des risques et des fondamentaux. Les aléas baissiers liés à l’incertitude entourant l’issue des négociations sur le Brexit sont toujours présents, ainsi que ceux liés aux tensions géopolitiques et à la tendance au repli sur soi et au protectionnisme.

Le cas du Royaume-Uni

Pour le Royaume-Uni, qui s’apprête à quitter l’UE le 29 mars 2019, la Commission européenne a également revu à la hausse une partie de ses chiffres. Pour 2018, elle anticipe une croissance de 1,4%, après 1,8% en 2017. Pour 2019, année du Brexit, l’exécutif européen a laissé inchangées ses prévisions: +1,1%. Il explique toutefois qu’il s’agit «d’une hypothèse purement technique».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc