Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5204 Le 07/02/2018 | Partager

■ Google-Alphabet poursuit Uber pour vol de technologies
Waymo, la filiale de voitures autonomes de Google, poursuit Uber pour vol de technologies. Waymo accuse Uber d’avoir recruté l’ingénieur vedette de son programme de véhicules autonomes, Anthony Levandowsky, pour bénéficier de 8 secrets industriels sur la technologie Lidar, système de détection par laser permettant aux véhicules autonomes de reconnaître les formes. Le 11 décembre 2015, Levandowski a téléchargé 14.000 documents avant son départ de Waymo. Le 15 janvier 2016, il fonde la start-up Otto spécialisée dans les camions autonomes. Le 23 août, il signe un contrat avec Uber qui rachetait officiellement Otto et ses 25 employés pour 680 millions de dollars, relate Charles Verhoeven, l’avocat de Waymo. Bill Carmody, l’avocat d’Uber,  balaie d’un revers de main l’accusation précisant  n’avoir eu «ni conspiration ni tricherie».

■ SpaceX s’apprête à lancer la Falcon Heavy
Le lanceur a décollé hier mardi de Cap Canaveral en Floride en ayant comme destination l’orbite de la planète Mars. Pour ce vol d’essai, la fusée emporte la voiture électrique du milliardaire américain Elon Musk, fondateur de SpaceX. L’ambition d’Elon Musk est avant tout la conquête spatiale et l’installation sur Mars. En disposant d’une capacité double de celle du Delta IV américain, la volonté de la Falcon Heavy est de concevoir des fusées plus puissantes. Avec des financements publics de la Nasa et du département américain de la Défense, SpaceX a pu développer un lanceur Falcon9 et casser les prix des mises en orbite de satellites de télécommunications.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc