Régions

Moulay Yaâcoub-INDH: Plus de 160.000 bénéficiaires en 12 ans

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5202 Le 05/02/2018 | Partager
Education, routes, environnement…12 secteurs concernés entre 2005 et 2017
L’initiative royale a financé plus de 189 millions de DH, 90% du budget global

Il est des provinces où la vulnérabilité des habitants ne laisse personne indifférent. A l’absence d’opportunité d’emploi pour les jeunes, s’ajoutent un taux d’analphabétisme élevé et des conditions de vie très difficiles. Moulay Yaâcoub en fait partie. Cette province dont le siège sis dans le territoire de la préfecture de Fès, cas unique au Maroc, souffre d’une vulnérabilité extrême. Ses 200.000 habitants attendent patiemment toute initiative pouvant améliorer leur quotidien.

Ainsi, l’opération de distribution de 11 triporteurs d’une valeur globale de 190.000 DH, a été célébrée comme un événement grandiose. Menée en partenariat avec une association de marchands ambulants dans le cadre de l’INDH, l’action a été supervisée par Noureddine Abboud, le gouverneur de la province, en personne.

Pour l’autorité locale, cette opération s’inscrit dans le cadre du programme transversal de l’INDH au titre de l’année 2017. Elle a bénéficié d’une contribution de l’Initiative royale de près de 133.000 DH. Le reste est financé par l’ «Association Kiosques», porteuse du projet. Réalisée selon une approche intégrée et participative, cette opération vise à améliorer les indices de développement au niveau de la province à travers la création d’activités génératrices de revenus et d’emplois. A noter que la province a initié la création de marchés fixes en faveur des vendeurs ambulants.

Propres et régulés par des normes d’hygiène, les premiers marchés construits dans ce sens ont nettement amélioré les conditions de travail des vendeurs à la sauvette. «Nous venons de lancer un projet d’aménagement de l’espace des vendeurs ambulants au centre de Moulay Yaâcoub. Cette initiative vise la création et l’équipement de commerces en faveur de 87 bénéficiaires d’un investissement de près de 1,5 million de DH», explique un responsable de la province.

Selon les données recueillies auprès de la division de l’action sociale, «quelque 618 projets de développement ont été réalisés au niveau de la province durant la période 2005-2017 dans le cadre de l’INDH, dont la contribution financière a atteint plus de 189 millions de DH».

Ces actions ont profité à plus de 160.000 personnes. Selon le responsable de la province, ces projets ont concerné 12 secteurs  socio-économiques importants qui ont un impact direct sur les conditions de vie des citoyens, dont l’enseignement, les routes, les centres sociaux, les activités génératrices de revenus, le sport et l’environnement.

Les défis de 2018

Pour 2018, un total de 19 projets de développement et de désenclavement d’un budget global de 7,9 millions de DH ont été adoptés. Ces projets approuvés concernent le désenclavement du monde rural à travers l’aménagement et le renforcement des pistes rurales (10 projets), la lutte contre la déperdition scolaire à travers l’achat des bus de transport scolaire, la construction des salles de classes (4 projets), et le renforcement des infrastructures de santé à travers l’équipement d’une maternité et l’achat d’une ambulance (2 projets).

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc