Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5200 Le 01/02/2018 | Partager

■ Amazon se lance dans l’assurance santé
Amazon, Berkshire Hathaway et JP Morgan Chase annoncent un partenariat visant à traiter les questions de santé de leurs employés aux Etats-Unis. Le projet touche les 500.000 salariés que comptent les trois entreprises. Les associés précisent qu’ils poursuivront cet objectif via une société indépendante qui sera libre de contraintes ou d’incitations en termes de profits. La coentreprise se concentrera d’abord sur les solutions technologiques afin de fournir aux employés et à leurs familles des services de soins simplifiés et transparents à un coût raisonnable, précisent-ils. En s’associant avec une grande banque et avec le groupe de Warren Buffett, Amazon pourrait se diversifier encore et compliquer la vie des assureurs maladie américains.

■ Fujifilm absorbe Xerox
Le japonais Fujifilm a annoncé ce mercredi 31 janvier prendre le contrôle de son partenaire Xerox pour l’intégrer à leur coentreprise Fuji Xerox et créer une société valorisée à plus de 18 milliards de dollars (environ 14,5 milliards d’euros). Fujifilm, qui détient déjà 75% de Fuji Xerox, détiendra 50,1% du capital de la nouvelle entité réunissant Xerox (57.000 salariés) et Fuji Xerox (46.000 salariés), soit au total un peu plus de 100.000 personnes. L’accord valorise le groupe américain à un peu plus de 8,3 milliards de dollars (6,7 milliards d’euros). Dans ce contexte, Fujifilm vient d’annoncer la suppression de 10.000 emplois dans les deux ans à venir dans Fuji Xerox, soit près d’un quart de ses effectifs.

■ Les «Chibanis» font plier la SNCF
La Cour d’appel de Paris a condamné mercredi 31 janvier l’opérateur français du rail dans l’affaire des 848 «Chibanis» qui le poursuivaient pour discrimination. La confirmation des condamnations (pour discrimination) a été obtenue en première instance en matière de carrière et de retraite. Les anciens cheminots ont obtenu en plus des dommages et intérêts pour préjudice moral et préjudice de formation. La SNCF dit prendre acte de cette décision rendue mercredi précisant que ses avocats vont étudier les jugements de la Cour d’appel pour chacun des 848 dossiers et à l’issue de cette analyse. SNCF Mobilités se réserve le droit d’un éventuel pourvoi en cassation, a-t-elle précisé. Les Chibanis ont demandé 628 millions d’euros en tout pour différents préjudices (carrière, retraite, formation, accès aux soins, santé, etc.), soit 700.000 euros par demandeur, selon la SNCF qui trouve ces chiffres exorbitants.

■ Faut-il intégrer le trafic de drogue au calcul du PIB?

Après plusieurs années de débat en France, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a décidé d'appliquer une demande en ce sens de l'Europe. Ce qui pourrait entraîner une révision en «légère hausse» du produit intérieur brut (PIB).
L'Institut va ainsi «tenir compte de la consommation de stupéfiants et des activités liées à cette consommation sur le territoire national». La décision de l'Insee fait suite à un long débat lancé par Eurostat en 2013. L'objectif était d'harmoniser les données fournies par les pays européens. Plusieurs pays ont décidé d'intégrer ces nouvelles normes, à l'instar de l'Espagne, du Royaume-Uni et de l'Italie.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc