De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5199 Le 31/01/2018 | Partager

• Conseil de gouvernement ce jeudi
Outre l’examen de propositions de nominations à de hautes fonctions, le Conseil de gouvernement, qui tient sa réunion hebdomadaire ce jeudi 1er février va se pencher sur 3 projets de décrets. Si le premier concerne la détermination des activités exercées par les sociétés industrielles bénéficiaires de l’exonération temporaire de l’impôt sur les sociétés, le second est relatif aux agences urbaines. Alors que le troisième portera sur l’application de la loi sur la labellisation des produits de l’artisanat. M.A.B.

• Le timbre fiscal de 20 DH toujours exigé
Malgré sa suppression conformément à la loi de finances et le rappel de la Direction générale des impôts, certains services publics continuent d’exiger le timbre fiscal de 20 DH. Cela donne parfois lieu à d’interminables discussions entre les préposés à la légalisation et les usagers. Un voyagiste de Casablanca a dû fournir des timbres de 20 DH dans le cadre d’une procédure de visa d’entrée d’un groupe de touristes taïwanais. Les responsables de l’aéroport répondent qu’ils n’ont pas reçu d’instruction. H.E.

• Ramed: Le gouvernement joue avec les chiffres
En répondant à une question d’un représentant au cours de la séance hebdomadaire des questions orales du lundi 29 janvier au Parlement, Bassima Hakkaoui, ministre de la Famille et du Développement social, lui a lancé qu’il ne doit pas mener les citoyens en erreur au sujet du Ramed. Pour la ministre, le nombre de bénéficiaires est de 11,5 millions de personnes. Or, ce chiffre ne concerne en fait que les personnes théoriquement couvertes par ce régime d’assurance maladie et non pas celles qui bénéficient réellement de soins. Sur ce détail, le gouvernement n’a jamais publié de statistiques. H.E.
• Dernier conseil de la patronne des patrons
La CGEM tiendra, mardi 6 février à Errachidia, son dernier conseil d’administration sous l’ère Meriem Bensalah Chaqroun. Un avion spécial devrait être affrété pour transporter les participants. A l’ordre du jour, l’approbation de l’arrêté des comptes pour l’année 2017 et le budget 2018. Au cours du conseil, le bureau de la Confédération patronale fixera la date des élections et arrêtera le calendrier électoral. Le Conseil national de l’entreprise (CNE), parlement de la CGEM, tiendra également une réunion. La veille, une rencontre sera organisée avec les membres du Conseil de la région Draâ-Tafilalet pour examiner les opportunités d’investissement. Plusieurs ministres sont attendus. H.E.

• Départ du PDG de Kia Maroc
Mohamed Jamal Sahl n’est plus le PDG de Kia Motor Binomeir Group (KMBG). L’importateur-distributeur exclusif de la marque su-coréenne vient d’acter sa démission. Le conseil d’administration de KMBG a «pris acte du souhait de Mohamed Jamal Sahl d’être libéré de ses fonctions». Le PDG démissionnaire compte lancer des projets personnels. A.R.

• Prettl, spécialiste allemand du câblage, s’installe à Tanger
La Tanger Automobile City devra accueillir sous peu Prettl, un opérateur allemand spécialisé dans les faisceaux de câbles pour le secteur automobile. Prettl fabriquera dans sa future usine tangéroise, dont la première pierre a été posée mardi 30 janvier, des faisceaux pour senseurs, des équipements de plus en plus demandés dans les véhicules d’aujourd’hui. Prettl a prévu des installations qui devront s’étendre sur un peu plus de 26.000 m² avec un investissement total de 8 millions d’euros. Le nombre d’emplois à pourvoir sera de 800 à terme. Le démarrage de la future unité devra avoir lieu avant la fin de l’année. A.A.
• Tourisme: La Smit promeut le Maroc aux USA
La Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) a entamé un roadshow aux États-Unis pour explorer de nouvelles opportunités d’investissement dans le domaine touristique pour le Maroc. C’est la 1re mission du genre de la Smit sur le marché américain. Elle est organisée en collaboration avec l’ambassade du Maroc à Washington et la Chambre arabe de commerce aux États-Unis (National US Arab Chamber of Commerce). Un tour en trois étapes (Los Angeles, Washington et New York) est ainsi prévu en plus des rencontres B2B et tables rondes. E.M.G.

• Indice des prix à la production: Légère baisse en décembre  
Petite baisse de 0,1% de l’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» en décembre 2017. Cette évolution est attribuable au repli des prix des industries alimentaires (-0,3%), de l’industrie d’habillement (-1,3%), de la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (1,1%) et de la fabrication d’équipements électriques (-0,1%). A l’inverse, une hausse a été enregistrée dans l’industrie chimique, dans la fabrication d’autres produits minéraux non métalliques et dans le travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège. En revanche, l’indice des prix à la production ont stagné pour les industries extractives, la production et distribution d’électricité et la production et distribution d’eau. M.A.B.

• Mosquées vertes: Les appels d’offres annulés
Les deux appels d’offres qui avaient été lancés par la Société d’investissements énergétiques (SIE) concernant les mosquées vertes ont finalement été annulés. Cela intervient après le divorce entre la SIE et Masen (cf. L’Economiste du 26 janvier 2018). Le premier portait sur la mise à niveau de l’éclairage et de l’installation électrique de 240 mosquées dans les villes de Kénitra, Témara et Salé. Le second concernait la rénovation des systèmes d’éclairage, la mise à niveau de l’installation électrique, la fourniture et l’installation des chauffe-eaux solaires dans 90 mosquées à Rabat. E.M.G.

• Injaz Al-Maghrib: La 4e promotion du Smart Start lancée
Lancement de la 4e promotion du programme Smart Start au titre de l’année 2017-2018. Fruit du partenariat entre Attijariwafa bank et Injaz Al-Maghrib, cette édition bénéficie à 57 jeunes porteurs de projets et 20 startups. Pas moins de 53 cadres bénévoles du groupe Attijariwafa bank les accompagnent. Le périmètre de ce programme qui vise à préparer les jeunes entrepreneurs à l’incubation et au lancement de leur entreprise a été, pour cette 4e promotion, élargi au profit des jeunes porteurs de projets à Marrakech et Agadir. M.A.B.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc