Competences & rh

Espoir Maroc offre de l’emploi aux handicapés

Par Karim Agoumi | Edition N°:5198 Le 30/01/2018 | Partager
L’association lance un projet stratégique en partenariat avec le MEPI
55 candidats seront recrutés par plus de 15 grandes entreprises
Un moyen de faciliter l’insertion socio-économique de cette population
espoir-maroc-handicapes-098.jpg

L’association Espoir Maroc vient de lancer un programme stratégique destiné à favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Près de 55 postes vacants au sein de plusieurs grands groupes tels que Lafarge ou encore Oulmes leur seront dédiés (Ph. E.M.)

Favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées et changer le regard des employeurs à leur égard. C’est dans ce sens que l’association «Espoir Maroc» vient de signer un partenariat stratégique en partenariat avec le prestigieux «Middle East Partnership Initiative» (MEPI). Un programme ambitieux qui offrira un emploi au sein d’une grande entreprise à plusieurs dizaines de candidats aux capacités limitées mais aux atouts bien réels.

Un projet financé par le gouvernement américain et qui s’étalera sur une durée de 12 mois au cours de laquelle plus d’une quinzaine de grands organismes, dont Lafarge ou encore Oulmes, recruteront plus de 55 candidats en situation de handicap (PSH). Sélectionnés en amont en fonction des besoins «réels» des entreprises, ceux-ci bénéficieront ensuite d’une formation dispensée par des professionnels du métier.

Des modules pédagogiques et soigneusement adaptés au sein desquels ils intègreront les compétences clés requises pour occuper leur nouveau poste et seront rigoureusement familiarisés avec le domaine d’activité du groupe. Au total, plus de 150 handicapés seront «mis à niveau» au niveau de six villes du Royaume dont notamment Agadir, Casablanca ou encore Rabat.

«Former ces personnes handicapées constitue une étape cruciale pour réussir leur entrée dans le monde du travail», souligne ainsi le président d’Espoir Maroc Karim Idrissi Kaitouni. Une fois rodés et insérés au sein de l’entreprise, les candidats en question bénéficieront d’un suivi de trois mois ainsi que d’un accompagnement personnalisé. «Un moyen de les soutenir pour faire face aux éventuelles difficultés rencontrées», ponctue Idrissi.

L’évènement fera également la part belle à l’entrepreneuriat. Ainsi, pas moins de cinq projets d’auto-emploi seront accompagnés. «Une dimension essentielle pour notre projet et qui valorisera la créativité et la prise d’initiative des personnes en situation de handicap», précise le Président.

Un programme qui vise dans un premier temps à faciliter l’insertion socio-économique des handicapés. Mais pas seulement. Changer les mentalités des entreprises en les poussant à intégrer cette population au même titre que les autres salariés fait également partie des objectifs cruciaux du projet. Un combat qui concerne chacun d’entre nous et qui ne doit laisser personne indifférent. «Personne n’est à l’abri. 80% des PSH le deviennent au cours de leur vie», conclut Idrissi.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc